07/10/2011

[Album] Guano Apes : "Proud Like A God"

Artiste : Guano Apes
Album : Proud Like A God
Premier Album
Sortie : 1997
Genres : Rock, Métal Alternatif, Funk Métal, Rapcore
Labels : BMG, GUN, Supersonic Records
Morceaux à écouter : Lords Of The Boards, Crossing The Deadline, Suzie
♥♥♥
>Ecouter l'album (+Bonus) sur Grooveshark<

Si on parle de groupes allemands, il y a fort à parier que la plupart des gens penseront à Rammstein en premier lieu, ou alors à Scorpions. Il y a pourtant d'autres artistes, moins connus, qui valent franchement le détour. Et comme ils ont quelques facilités avec les langues étrangères de l'autre côté du Rhin, comparé à la majorité d'entre nous (les Français), ils se permettent d'écrire des textes en anglais et on en oublierait presque qu'ils sont allemands justement... Guano Apes est un de ces groupes. Formé en 1990 à Göttingen et composé seulement du trio de musiciens (batteur, bassiste et guitariste), le groupe est rejoint par la charismatique Sandra Nasic en 1994. L'aventure commence en 1996 avec la sortie du titre "Open Your Eyes" qui figurera sur ce premier album qu'est "Proud Like A God" un an plus tard.

Alors voyons voir ça. Replaçons-nous dans le contexte de l'époque : plein essor du Néo Métal américain de l'autre côté de l'Atlantique. Guano Apes prendrait peut-être le parti de faire "ce qui fonctionne" à cette époque. Bah pratiquement pas. On va dire "pratiquement" parce qu'il y a quand même une légère influence dans le style : une guitare saturée très Rock/Métal, une basse ronde et claire, une batterie elle aussi très Rock. Mais la différence se fait dans le travail de composition : musicalement, c'est (assez) riche ! Et la voix de Sandra est pour le moins originale. Pouvant alterner chant murmuré, voire fredonné au ton très Soul (intro de "Rain"), elle pratique aussi le flow rapide plus Hip Hop (couplets de "Suzie") et peut littéralement se métamorphoser en bête de scène hurlante au cri beaucoup plus Rock/Métal (refrains de "Suzie" et "Lords of The Boards"). Cette richesse offre une bonne diversité dans les compositions vocales et permet de ne pas faire tout le temps la même chose. Point très positif.

Les instruments sont eux aussi intéressants : la basse se promène avec joie sur une flopée de notes plutôt que de suivre les accords de la guitare ("We Use The Pain", "Suzie"). On pense même parfois écouter du Primus... La guitare, quant à elle, habille bien le tout à coup d'accords bien heavy ou d'effets plus aériens à la pédale. Le tout est souvent funky, énergique et gai (excepté "Tribute" beaucoup plus sombre en clôture de l'album) et on retrouve un côté Grunge qui ne permet pas de mettre Guano Apes dans le même panier du Néo Métal que la plupart des groupes de l'époque. C'est personnel et c'est justement ce qui met Guano Apes à part. Peut-être la touche allemande ? Qui sait...

En tout cas, c'est un bon premier album qui s'étale sur plus de cinquante minutes et qui se paye le luxe de présenter un potentiel musical et vocal riche et très bien exploité. Des morceaux aux tons variés : il n'y a pas de quoi s'ennuyer sur cet album et l'écoute est agréable. Du joli travail quoi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire