19/10/2011

[Album] FTX : "Life Is Too Short"

Artiste : FTX
Album : Life Is Too Short
Premier Album
Sortie : 2003
Genres : Hardcore, Hardcore Mélodique, Punk
Label : Lof Records
Morceaux à écouter : Worthless, Gotios L'Amigos, Fuck The Neighbours
♥♥♥
>Ecouter FTX sur MySpace<

Si on parle de la Nièvre ou tout simplement de Nevers, pas sûr que beaucoup de gens assimilent le lieu à autre chose que la campagne bourguignonne avec les vaches et les tracteurs. Les autres ne sauront même pas où ça se trouve, à moins de se souvenir que le Grand Prix de France de Formule 1 a eu lieu en ces terres pendant pas mal d'années. C'est pourtant de cette bourgade que vient FTX, quintet de Hardcore à la sauce outre-atlantique. Formé en 1999, le groupe a commencé à se faire connaître en jouant dans de petites salles ou bars. Ce n'est que quatre ans plus tard que sort ce premier album.

Et quel premier album ! Certes, ce n'est pas sur la longueur qu'il faut s'attendre à de la richesse, la durée moyenne d'un bon disque de Hardcore avoisinant souvent la demie heure d'écoute (à peine). Ici, il faudra se contenter de quelques dix-sept minutes pour dix morceaux survitaminés. Pas de place accordée à des bridges interminables et on comprendra bien vite que le tempo est loin d'être au ralenti lui aussi.

Musicalement, ça passe à l'aise : une basse audible qui se permet quelques pirouettes (notamment sur "Hurry Up") malgré son penchant à suivre les guitares qui elles se complètent plutôt bien mais n'entrent pas à pieds joints dans le Mélodique (on aurait souhaité davantage de finesses comme sur "Future Is Not So Far"). La batterie, quant à elle, est nerveuse et ne s'accorde que peu de quatre temps, la double pédale s'en donnant à coeur joie. Enfin, la voix du Stoof (Stéphane de son prénom), qui reste un peu en retrait derrière les instruments mais offre généreusement sa fougue, manque encore de profondeur malgré ses grandes qualités. Pour terminer, la présence jouissive des nombreux passages en gang vocals ("Worthless","Fuck The Neighbours","Fun Job") repris par tous les membres du groupe ajoutent cette touche de punch et de puissance qui fait souvent la différence et marque l'esprit Hardcore du combo.

En bref, un album qui montre qu'en France, on a beau venir de nulle part, on peut produire une musique énergique et énervée bourrée de qualités. Il n'y a (presque) rien à envier aux références américaines du genre et c'est du bon Hardcore que nous avons ici. Pour les amoureux du genre, un groupe à découvrir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire