18/09/2019

[Vidéo] Hundred Suns : "Last Apology" (Paroles / Lyrics)

Cela fait maintenant un peu plus de deux ans que Hundred Suns, le super groupe emmené par Cory Brandan (leader de Norma Jean), a sorti son premier album The Prestaliis. C'était en 2017.

Deux années plus tard, donc, le trio a décidé de poster une vidéo pour "Last Apology", le morceau le plus court de l'album mais sans doute l'un des plus mémorables de ce premier disque. Riff principal accrocheur, une touche Néo-Métal rafraîchissante et la voix singulière de Cory qui évolue dans pas moins de trois ou quatre registres, s'accordant même un cri en conclusion, chose relativement rare sur l'album. Et si on souligne ça, c'est parce que sur ce disque, Cory chante mais hurle rarement, fait surprenant quand on connaît les capacités vocales du bonhomme. Après avoir publié un clip pour "Amaranthine" en juillet 2017, c'est plutôt un bon choix que d'avoir choisi "Last Apology" pour une nouvelle vidéo deux ans plus tard.


We've drifted out and the ropes tied us down come undone so
I heard the sound of the crashing waves
I fought the current and I'm standing on the ground we paved, so what ?

We traded for a lot of talk and few signals
You pushed out the choir but it just won’t sing
I got this feeling like I'm living but I just don't know anymore
I tried to be what you wanted but you wanted me to be the last to apologize
I don't need this, I need this to be the last apology
The last apology


Push down these walls and let the earth come falling in
So no one can see us we’re barely here
We’ll live alone in the ground where together we belong

Last apology / Last apology / Last apology

03/09/2019

[Vidéo] Jinjer : "Judgement (& Punishment)" (Paroles / Lyrics)

Grosse année pour Jinjer qui s'offre deux sorties en 2019 : après un EP présenté dès le mois de janvier et répondant au nom de Micro, le groupe ukrainien emmené par sa charismatique frontwoman proposera un nouvel album le 25 octobre 2019 via Napalm Records, et ce dernier sera baptisé Macro.

"Judgement (& Punishment)" est le premier extrait de ce nouveau recueil et s'accompagne d'une vidéo où Tatiana est bien évidemment mise à l'honneur, cette fois dans le rôle d'une sorcière aux sombres desseins. Si la saison et le personnage incarné par Tatiana sont différents ici, difficile de ne pas repenser à la vidéo pour "Perennial" où la blancheur de la robe et de l'hiver détonnaient avec la nature verdoyante et la robe noire présentées cette fois.

Mais ce qu'il faut surtout souligner, c'est ce surprenant air de Reggae sur le couplet du morceau qui montre une fois de plus la volonté de Jinjer à vouloir se distinguer de la masse. Certes, des groupes comme Skindred ou Twelve Foot Ninja ont déjà expérimenté la chose, mais voir les ukrainiens s'essayer à cette excentricité avec la voix polyvalente de Tatiana ne fait qu'augmenter l'attrait pour ce groupe qui ne semble pas avoir fini de nous surprendre !

We came from the lands where kindness equals weakness Feelings are conditional and help is something supernatural Your judgements sign your own punishment Your judgements sign your own punishment Yes, it is what it is I know you're pissed off Narrow minds cannot believe what they hear An individual with bitter inner word is a cause of deficiency of goodness and love Of goodness and love All your good intentions are muted and disabled (Booyah!) Tell me what you're gonna bring to the table Do you know we're gonna eat at the same table ? This is what it is I know you're pissed off Narrow minds cannot believe in what they hear Their system of beliefs experiences stress Mental impenitence put into the test So if you are here to bring the atmosphere of fear Don't bother, brother / Don't bother, brother The power of speech is idled away Poison is spilt, dirty moths sting - Sting Don't bother, brother / We've seen things that can't be unseen Don't bother, brother / That's exactly what makes us go even farther