13/08/2014

[Vidéo] Beartooth : "The Lines"

Beartooth est littéralement en train d'exploser, que ce soit dans ce clip pour "The Lines" que dans le monde du Punk Hardcore et Métalcore. Avec un premier album sorti il y a quelques mois et signé chez Red Bull Records, les gars de Columbus dans l'Ohio font tout pour se faire remarquer, c'est le moins qu'on puisse dire. Et casser des trucs pendant sept heures de tournage pour un clip d'un peu plus de quatre minutes a plutôt l'air de plaire aux gaillards ! Un clip qui n'est pas sans rappeler ceux existant déjà à bases de destructions en tout genre comme, parmi tant d'autres, celui de The Qemists avec Enter Shikari pour "Take It Back" ou bien la métaphore très parlante de l'explosion de télévision à coup de masse comme chez Hollywood Undead ("We Are") et Black Bomb A ("Burn").

08/08/2014

[Vidéo] Hybris : "Garbage Truck" par Alexander Lehmann

Alexander Lehmann est un nom qui ne vous dit peut-être rien et pourtant il y a fort à parier que les amateurs de Drum and Bass et plus précisément les fans de Noisia connaissent l'artiste pour ses clips. En effet, l'infographiste et animateur a, entre autres, réalisé les clips pour "Exodus" et "Could This Be" (de Noisia), la particularité de son travail se résumant au fait qu'il réalise ces vidéos tout seul. Cette fois, son imagination l'a amené à mettre en image le "Garbage Truck" d'Hybris, extrait du premier album d'Evan Vischi qui sortira courant septembre 2014. Le morceau n'a quant à lui rien d'exceptionnel et sonne évidemment comme du Noisia (l'album sortira d'ailleurs sur le label Invisible Recordings créé par les hollandais), ce qui ne fait d'ailleurs pas l'unanimité lorsqu'on regarde les commentaires postés sur la vidéo Youtube...

Vous pouvez aussi jeter un œil au travail d'Alexander Lehmann sur son site officiel ou sa page Youtube.

07/08/2014

[Album] Halo Combat Evolved Anniversary : "Original Soundtrack"

Artistes : Martin O'Donnell, Michael Salvatori
Album : Halo Combat Evolved Anniversary Soundtrack
Sortie : 2011
Genres : Soundtrack, Instrumental, Symphonique/Orchestral, Electro
Label : Microsoft Studios / Sumthing Else Music Works
Morceaux à écouter : Tous, en jouant.
♥♥♥♥
> Voir le trailer de Halo Anniversary <
> Ecouter l'album sur Youtube <

Le Jeu : Est-il besoin de rappeler ce qu'est Halo ? Si vous faites partie de ceux qui répondront "oui", allez donc plutôt lire ça ou encore ça. Voilà.

Incontournable référence de la Xbox, Halo Combat Evolved premier du nom, sorti en 2001 pour le lancement de la console de Microsoft, a marqué toute une génération de joueurs (j'entends par là les joueurs de FPS, évidemment). Et ce dans les deux sens du terme : on a adoré, ou on n'a pas du tout accroché (pour ne pas dire "détesté", la plupart des joueurs appartenant à la seconde catégorie n'ayant bien souvent même pas pris la peine de faire le jeu dans son intégralité). Comme je fais indéniablement partie de ceux qui ont tout de suite adhéré à cette aventure épique, inutile de dire que ce jeu fait partie de mes références et donc de ceux qui m'ont véritablement marqué (au même titre que Half Life ou Age Of Empires, les premiers Tomb Raider, ou plus tard S.T.A.L.K.E.R. et Dark Souls). Les raisons qui font qu'on aime Halo sont souvent les mêmes qui font que d'autres n'aiment pas ce jeu : son univers, sa direction artistique, son gameplay plutôt lent parfaitement conçu pour du FPS console. Et sa musique. Mais là, qu'on aime ou qu'on n'aime pas jouer à Halo, il faut quand même reconnaître que la bande originale du jeu vaut le détour.

La Bande Originale : Il y a des jeux qui nous marquent dès le menu principal. Halo en fait partie. Au même titre qu'un Tomb Raider dont le thème principal reste gravé dans nos mémoires à jamais, Halo proposait son menu sur fond d'anneau géant lévitant dans le vide intergalactique. Envoûtant et contemplatif, ce menu principal était accompagné d'un thème qui reste une référence majeure du jeu vidéo aujourd'hui (certains continuent d'ailleurs de lui faire honneur, à leur façon). Bref, on n'avait pas encore lancé le jeu qu'on voyageait déjà à travers les étoiles.

Comme cette bande originale est à quelque chose près la même que celle composée et produite pour la première version du jeu sortie en 2001, pas besoin de faire une réelle comparaison entre les deux. Martin O'Donnell et Michael Salvatori avaient déjà retravaillé certains morceaux pour la version CD de cette bande originale sortie en 2002 mais il faut tout de même avouer que les versions remastérisées pour la version Anniversary offrent quelques petites nouveautés délectables (notamment au casque) sans pour autant modifier les titres originaux. En gros, c'est la même musique, mais en un peu mieux en terme de qualité. Autant dire qu'on parle sensiblement de la même chose quand on aborde le sujet de ces deux bandes originales sorties à dix ans d'intervalle.

Car le plus important finalement, ce n'est pas la qualité du son, mais plutôt celle de la musique et des compositions. Et quel pied c'était de se balader sur cet anneau gigantesque couvert de mers, canyons enneigés et édifices pharaoniques à l'architecture qui nous était totalement inconnue sur cette musique jouée par des musiciens de l'Orchestre Symphonique de Chicago et chantée par plusieurs personnes du même orchestre lyrique. Le résultat fait toute la force de cette bande originale : un mélange de chants grégoriens sur fond de musique symphonique et de percussions saupoudrées de quelques touches d'Electro, cette touche étant beaucoup plus présente sur la version remastérisée. Mais là où Hal se démarquait du reste, c'est que son moteur intégrait une lecture de la musique basée sur les actions du joueurs, les morceaux pouvant tourner en boucle pendant une certaine durée si besoin. Ainsi, une phase de jeu pouvait durer plus longtemps que prévu et la musique ne s'arrêtait pas pour autant, permettant de conserver l'immersion dans l'action, peu importe les choix et actions faites au combat. Car Halo est un jeu de combat armé, il ne faut pas l'oublier, et l'ajout de musique pendant les séquences de tir offrait un aspect cinématographique qui poussait l'expérience au delà du simple jeu d'action, un concept largement repris depuis (notamment dans la série de jeux Crysis, par-exemple).

Bref, il est clairement inutile de s'éterniser en longs discours : cette bande originale ne s'écoute certes pas à toutes le sauces, mais certains morceaux sont des souvenirs indélébiles dans nos mémoires de gamers. Qu'il s'agisse du thème principal au menu du jeu, de la découverte de certaines stations Forunner, l'apparition des Floods ou encore l'Ultime Périple en fin de jeu où on découvrait les parasites affrontant les Covenants, les images reviennent indéniablement en mémoire lors de l'écoute de ces pistes composées avec le plus grand soin. On en a encore des frissons.

06/08/2014

[Vidéo] Oh Blimey : "#EW" feat. Gavlyn

Alcool et gueules de bois dans le dernier clip de Oh Blimey, la pote de Gavlyn. Cette dernière pose d'ailleurs son flow sur le titre répondant au doux nom de "EW", cette petite exclamation de dégoût purement américaine. Et quand on voit les images du clip, on comprend pourquoi.

> Oh Blimey sur Facebook <
> Oh Blimey, le Site Officiel <

04/08/2014

[Vidéo] Hacktivist : "False Idols"

Les gars de Hacktivist ne donnent pas trop de signes de vie actuellement et sont (on l'espère !) en train de bosser ardemment sur leur premier album. Ils larguent aujourd'hui un clip pour le titre "False Idols", un morceau joué depuis plusieurs mois déjà lors des prestations Live du groupe (un morceau qui avait d'ailleurs été joué lors du concert à La Laiterie en novembre 2013). On notera ici la forte présence de Timfy James vocalement, le gaillard étant le seul à chanter de façon claire dans la formation. Certains n'aiment pas mais cela annonce une plus grande participation vocale du guitariste sur l'album en préparation. Affaire à suivre. [Les textes de "False Idols" sont proposés dans les infos de la vidéo Youtube]