09/07/2016

[Vidéo] Employed To Serve : "Greyer Than You Remember" (Paroles / Lyrics)

La démence sénile et la solitude des seniors ne sont pas le genre de thèmes qu'on voit souvent abordés dans la musique. Mais si en plus il faut tourner un clip sur le sujet, alors l'exercice devient carrément casse-gueule. Pourtant, c'est bien ce qu'Employed To Serve a décidé de faire et le résultat est tout simplement splendide.

Le groupe britannique - qui rappelle évidemment Code Orange musicalement - a sorti Greyer Than You Remember en 2015 chez Holy Roar Records et a balancé une vidéo pour le titre qui donne son nom à l'album. Aucun membre du groupe à l'écran, pas de musicien tripotant son instrument : juste un vieil homme rongé par les souvenirs et une mémoire défaillante. Quelle est la limite entre le réel et l'imaginaire ? Comment perçoit-on le monde lorsque la raison et la mémoire nous abandonnent ? Employed To Serve tente de répondre à ces questions de la meilleure des façons et offre là un film poignant et d'une tristesse immense sur la fin de vie et l'isolement social extrême que subissent certains de nos seniors. Un clip qui frôle la perfection, surtout dans ce genre musical.


I locked all the doors, just to keep me safe
But my demons are here with me, and they won’t let me rest
I must be a sinner, for this is surely hell?
No one else is here with me
Just ghosts from my past
Let me know if I’m still alive
Let me read between these withered lines
I’ve been here before but don’t remember your name
I forget more of myself each day I still manage to breathe
They always whisper to me, they whisper all day long
Please don’t sigh
I thought I told you before
Can you hear them to?
Am I the only one?
I won’t sigh
Anymore
Now just keep your promise, don’t bother me anymore
I’ll smile through the sadness, as wolves scratch at the door
I stand here alone, amongst these faceless and nameless people
Who shout my name
Been left alone, to expire in this place
But in their eyes, I died years ago
Endless
I am the one, that time forgot
Mercy, she loves me not
I am the one, that time forgot
Misery stole my heart
And it will tear it apart
You became a burden, made me ache
You became a strain
I locked you, locked you away
Let the sun set on this eternal day
I’m unwanted.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire