28/06/2013

[Album] Tenacious D : "Tenacious D"

Artiste : Tenacious D
Album : Tenacious D
Premier Album
Sortie : 2001
Genres : Rock, Hard Rock, Rock Comédie, Rock Concept
Label : Epic Records
Morceaux à écouter : Tribute, The Road, City Hall
♥♥♥
> Ecouter l'album sur Youtube <

Et un acteur américain qui fait de la musique, un de plus ! Will Smith, Jared Leto (30 Seconds To Mars)... La liste est longue comme le bras ! Mais pourquoi sont-ils si balèzes, ces enfoirés ? Les States auraient-ils un truc qu'on n'a pas chez nous (ou alors en beaucoup moins bien) ? Car il faut une fois de plus admettre que Jack Black (Rock Academy, King Kong, Be Kind Rewind!...) est comme la majorité des autres : le bougre a du talent !

Mais n'oublions pas que Tenacious D est un groupe et qu'il ne faut pas omettre de mentionner son compagnon de route, le ventru Kyle Gass qui lui, donne davantage dans la six cordes que dans la voix, laissant cette tâche au trublion qu'est l'acteur américain connu pour ses rôles dans des comédies parfois burlesques.

Et quelle bonne blague que cet album ! Plus qu'un album, un concept, un projet. Comme une sorte d'autobiographie, on rentre tout simplement dans la vie des deux "p'tits gros" que sont Black et Gass, qui avaient réalisé une série télé du même nom que le groupe, sur le groupe lui-même. La plupart des titres de l'album font d'ailleurs directement référence à des éléments de cette série qui n'a malheureusement pas été diffusée en France. Cependant, les "skits" présents sur l'album (sept au total) sont de véritables sketchs audio qui restent abordables, même pour quelqu'un qui maîtriserait un anglais de niveau lycée. Une bonne tranche de rigolade parfois, même si la lourdeur du personnage de Black, qui a largement le dessus sur son naïf compère chauve ("Drive-Thru"), peut faire grimacer. C'est d'ailleurs le principal point noir de cet album pour beaucoup d'auditeurs : les nombreuses coupures imposées par ces skits a pour effet de gâcher l'intérêt musical des autres morceaux.

Et quels autres morceaux ! Un amour débordant pour le Rock qui, bien que transformé en véritable parodie saupoudrée d'auto-dérision parfois ("Wonderboy"), profite de musiciens talentueux (dont Dave Grohl, entre autres) pour enrober l'ensemble d'une chaleur fort agréable ("The Road"). Alors, évidemment, pour nous autres francophones, il est facile de passer à côté de la plupart des thèmes ou sujets abordés par les deux troubadours armés de leurs guitares Folk mais il suffit de tendre un peu l'oreille pour se rendre compte rapidement qu'il est souvent question de sexe ("Double Team", "Fuck Her Gently") ou de délires plus trash comme le sexe anal, parmi tant d'autres ("Kielbasa"). En outre, on notera aussi l'expression non retenue de l'amour de la musique avec un soupçon de mégalomanie toutefois, mais qui fait le charme des deux personnages que sont Black et Gass finalement ("Tribute"), les deux gaillards n'hésitant pas à renvoyer littéralement Ronnie James Dio chez lui pour le pousser à la retraite et ainsi "reprendre le flambeau" en prenant tout simplement sa place ("Dio") ! Culotté mais distillé au second degré qui finalement passe bien, l'humour étant le véritable fil conducteur de cet album concept, concept poussé au paroxysme jusque dans la pochette de l'album faisant référence au côté satanique de certaines cartes de tarot et où il était impossible de connaître le nombre et le nom des pistes sans devoir l'acheter, ces dernières étant listées à l'intérieur de la jaquette et non au dos, comme à l'accoutumée.

Un premier album au concept un peu casse-gueule à l'époque mais qui a su se faire apprécier à sa juste valeur par de nombreux fans à travers le monde depuis, Tenacious D étant devenu une sorte de groupe légendaire au fil des ans, que ce soit grâce à son culot, son humour mais aussi son talent. Du Rock à l'état brut qui pêche un peu sur la tracklist à cause de nombreux skits mais qui reste efficace musicalement. Une curiosité pour les rares personnes qui n'auraient jamais entendu parler de Tenacious D. Un truc qui se réécoute avec un petit sourire en coin pour les autres.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire