29/09/2011

[Album] State Of Mind : "Take Control"

Artiste : State Of Mind
Album : Take Control
Premier Album
Sortie : 2006
Genre(s) : Electro, Drum and Bass
Label : SOM Music
Morceaux à écouter : Barricade,  Sunking, Mindslicer
♥♥♥♥
>Ecouter State Of Mind sur Grooveshark (Take Control introuvable)<

La Nouvelle Zélande a beau être à l'autre bout de la planète, il est tout de même possible d'écouter les (très bonnes) productions musicales de DJs talentueux composant Breakbeat, Dubstep et Drum and Bass. State Of Mind en fait partie : deux jeunes DJs s'assemblent en 2004 pour former le groupe et sortent ce premier album en 2006 qui ne passera pas inaperçu : diverses récompenses à la clé et une renommée qui dépassera bien vite les limites de leur île.

Un souffle divin vient percuter nos tympans : une musique lourde et puissante mais pourtant cristalline sur divers aspects, comme mystique, mélangeant chants tribaux, sons minéraux et organiques. Quelques aspects qui tendraient à rappeler du Black Sun Empire mais en fin de compte, on s'en éloigne principalement parce qu'ici, c'est coloré et bien plus chaleureux. Entre le magnifique "Sunking" (dont le clip est à voir absolument !) qui porte à lui tout seul l'album, un ton plus Hip Hop avec "Barricade", le plus épuré "Dune" ou encore l'aérien "Mindslicer", cette galette regorge de titres affriolants semblant être préparés pour nous faire voyager dans un univers cosmique et onirique.

On notera des touches très particulières qui font toute l'identité de l'album (et du groupe ?) comme des sons imitant des percussions sur bois, ou un souffle de flûte de pan par ci par là ("Paint The Wall Black"), une voix aérienne, comme une ode religieuse ("Sunking") ou encore le clignotement d'une étoile ("Back To The Jungle"). Bref, c'est dépaysant, personnifié, et on s'y laisse prendre facilement.

Un très bon album de Drum and Bass, énergique et puissant qui se démarque du reste par une forte identité dans le travail du son en arrière plan. Un voyage pour les oreilles, mais aussi pour les bras, têtes et jambes qui ne demandent qu'à se trémousser !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire