26/07/2012

[Album] Caravan Palace : "Caravan Palace"

Artiste : Caravan Palace
Album : Caravan Palace
Premier Album
Sortie : 2008
Genres : Electro-Swing, Jazz Manouche
Label : Wagram Music
Morceaux à écouter : Stars Cat, Jolie Coquine, Brotherswing
♥♥♥♥
>Ecouter l'album sur Grooveshark<

Impossible d'oublier la première fois où Caravan Palace est tombé dans mes oreilles un soir de 14 Juillet 2008, un peu comme par magie. Je n'ai aucune idée de la façon dont la personne qui m'a fait découvrir ce groupe et sa musique avait pu à l'époque tomber sur quelques morceaux au format mp3 qui se trouvent sur cet album. Mais la magie a tout de suite opéré. Le simple fait d'apprendre que la troupe était française a suffi pour que j'ouvre grand mes oreilles et comprenne qu'il y avait quelque chose de nouveau et de frais dans la musique de la caravane.

Une sorte d'hybride qui manquait tout bonnement à la scène musicale française et qui, bien que totalement inconnue à l'époque, n'a pas mis longtemps pour se faire connaître et reconnaître (le clip de "Jolie Coquine" étant sorti quelques mois plus tard). Toutes les salles dans lesquelles la caravane a posé ses instruments et son Swing s'en souviennent. Un savoureux mélange de genres plutôt délaissés, voire oubliés, à savoir le Jazz Manouche et le Swing saupoudrés d'un Electro très contemporain qui lui donne ce côté passe-partout et ultra festif. En gros, on aime tout de suite ou on n'accrochera jamais. La plupart des gens vous diront qu'ils ont accrochés tant la recette fonctionne et est préparée avec soin. Il y aurait pu y avoir des erreurs de commises, des pièces un peu bancales dans cet album, mais il faut reconnaître qu'au contraire, le talent s'exprime sans faute de parcours.

En résulte donc un album qui tourne encore tranquillement aujourd'hui dans les oreilles de ceux qui ont retrouvé un son qui balance et qui vient égayer le paysage musical français. Guitares manouches, clarinette, contrebasse et violon portés par des beats Electro à la fois entraînant et entêtant. Le tout n'oubliant pas les solos qui vont avec, démontrant la dextérité des musiciens. Mais s'il n'y avait que ça ! Caravan Palace c'est aussi une voix ! Celle de Zoé Colotis qui semble tout droit sortie des années 1930-1940 et qui fait sans conteste penser à une certaine Edith Piaf (j'ai bien dit "fait penser", pas "ressemble"). Une autre époque qui s'invite dans un style pourtant bien des années 2000 où certains genres oubliés refont surface à la sauce de DJs ou autres producteurs pour notre plus grand plaisir (voir le travail de C2C par-exemple).

Niveau composition, pas grand chose à dire : on passe de morceaux énergiques et dansant ("Suzy", "We Can Dance") à d'autres plus lancinants et poétiques ("Oooh", "Violente Valse") voire même mélancoliques pour certains ("Lazy place"). Une certaine diversité donc, qui évite de (trop) s'ennuyer, même si on peut parfois noter une ressemblance dans les mélodies ou lignes de clarinette et violon, mais ce détail n'entache en rien l'ensemble de cet album qui, en plus d'être très bon, est suffisamment conséquent pour vraiment mériter toutes les éloges qui lui sont faites (presque cinquante-cinq minutes en boîte).

En bref, pas vraiment besoin d'en rajouter, cet album ayant de toutes façons déjà trouvé son public. C'est pétillant, festif, et ça se ressent et se vit surtout en live ! Du beau travail qui s'écoute toujours aussi bien.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire