31/05/2012

[Album] Chinese Man : "The Groove Sessions Volume 1"

Artiste : Chinese Man
Album : The Groove Sessions Volume 1
Premier Album
Sortie : 2007
Genres : Trip Hop, Electro, Hip Hop, Sampling, Turntablisme
Label : Chinese Man Records
Morceaux à écouter :  Beaucoup valent le détour. Washington Square, I've Got That Tune, Skank In The Air, Artichaut...
♥♥♥♥
>Ecouter l'album sur Grooveshark<

Pour certains, pas la peine d'un long discours pour présenter les gaillards du crew Chinese Man. Pour les autres, ce nom ne veut peut-être rien dire et ne rappelle aucunement une de leurs productions en particulier. Pourtant, il y a fort à parier que la majorité d'entre nous se souvient de cette fameuse publicité pour Mercedes et son modèle Classe A passée en boucle courant l'année 2006. Le morceau en question, "I've Got That Tune", devient le premier grand succès du collectif cette année-là. Certains diront "Peuh ! Je l'savais !", et d'autres "Ahhh ! C'est ça !".

Mais ne limitons pas ce premier album à ce simple morceau. Une galette qui pourrait d'ailleurs être davantage considérée comme une compilation car elle regroupe en fait trois maxi vinyls sortant respectivement en 2005, 2006 et 2007 et intitulés "The Pandi Groove", "The Bunni Groove" et "The Indi Groove" (avec des clips faits maison déjantés). Le groupe (collectif) s'étant formé en 2004, ce premier album sort donc trois ans plus tard mais ne fait que regrouper des morceaux déjà édités, ce qui ne gâche pourtant pas son intérêt, loin de là ! On retrouve un Trip Hop frais et sympathique qui dépoussière le Jazz, le Funk, le Dub et le Reggae sur fond de Hip Hop bien senti.

Une zénitude transpire de chaque titre, incitant à la rêverie, au hochement de tête et lézardage au soleil. Un vrai disque de vacances qui nous fait voyager dans le temps (de nombreux samples sont extraits de titres de groupes cultes et "anciens" tels que The Washboard Rythm Kings, Led Zeppelin ou encore A Tribe Called Quest) et dans l'espace (on retrouve des sonorités singulières et de différentes origines géographiques telles que des percussions à main sur "Eight Y Cinco" par-exemple). Les samples d'instruments sont tellement nombreux qu'il est difficile de s'ennuyer sur cette galette : pas de redondance, pas de répétitions ennuyeuses. Chaque titre est un univers à part entière qui développe une atmosphère propre.

Ainsi, le Jazz retrouve un second souffle sur "Artichaut" aux sons de trompettes et contrebasse, ce grain si particulier des vieux gramophones pointe le bout de ses parasites sur "I've Got That Tune", tandis que le clavier chargé d'effets marque la ligne principale de "More" en seconde moitié du morceau. Enfin, le Dub se joint à l'harmonica sur "Skank In The Air". Un vrai régal de tonalités et de couleurs.

Restent ces beats marqués qui imposent ce rythme Hip Hop caractéristique de toutes les pistes de cette galette. Comme une ligne directrice ou une marque de fabrique, ce détail offre une certaine puissance à l'ensemble et surtout permet à l'ensemble des samples de s'inscrire dans une musique contemporaine. Du beau travail qui passe très bien au casque.

Bref, Chinese Man démontrait avec ce premier album que le Trip Hop pouvait être français et en même temps très bon. une galette vraiment réussie et agréable qui s'écoute dans n'importe quelle circonstance.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire