03/06/2012

[Album] Flyleaf : "Flyleaf"

Artiste : Flyleaf
Album : Flyleaf
Premier Album
Sortie : 2005
Genres : Rock Chrétien, Métal Alternatif, Post Grunge
Labels : Octone Records, Polydor Records
Morceaux à écouter : Fully Alive, Cassie, Red Sam
♥♥
>Ecouter l'album sur Grooveshark<

Impossible de me souvenir précisément comment mes oreilles sont tombées sur Flyleaf et ce premier album du même nom. Je crois me souvenir que ma curiosité m'a poussé à en écouter davantage après le visionnage du clip de "Breathe Today" mais rien n'est certain. Quoiqu'il en soit, voilà un groupe de Rock Chrétien sans grande prétention qui, formé en 2000, sortait cette première galette cinq ans plus tard mais en ayant déjà bien préparé le terrain avec multitude d'EPs.

Ce qui fait la particularité du groupe (mis à part son penchant religieux), c'est le personnage de Lacey Sturm : un petit brin de fille qui pousse la chansonnette dans divers styles et qui n'hésite pas à littéralement gueuler dans son micro. Dès le début de l'album avec "I'm So Sick", on découvre, sur fond de basse étrangement grasse, une voix légère et au timbre presque angevin. Puis, ce cri. Un truc bien dégueu et torturé qui repoussera sans nul doute certains auditeurs. Pourtant, ce n'est pas le terrain où Lacey se plaît le mieux. L'écoute de l'album suffit pour se rendre compte que la miss préfère pratiquer son chant clair qui porte haut. Un curieux mélange entre Avril Lavigne et Amy Lee de chez Evanescence. Pour faire court, ça ne casse pas trois pattes à un canard mais ça a quand même son charme.

Si le son de Flyleaf ne vous a pas rebuté dès le premier morceau de l'album et que vous avez même apprécié, c'est sans problème que le reste de l'album passera. Sans réelles variations d'un morceau à l'autre, les onze titres s'enchaînent sans véritable problème et passent même assez vite (seulement trente-trois minutes d'écoute au compteur). On notera certains solos (pas très recherchés non plus, c'est pas Slash à la guitare non plus) comme sur les bridges de "Fully Alive" ou "Breathe Today" par-exemple. Les deux guitares se complètent sans gros problème ni réelle prouesse musicale non plus et on regrettera le traitement un peu "plat" de la batterie qui manque cruellement de présence, notamment sur les passages où le volume sonore est élevé. Dommage. Certains relèveront aussi la présence de Dave Navarro et sa guitare sur "There For You".

Question textes et thèmes abordés, il est question de sujets "basiques" pour un groupe pratiquant du "double sens" (à la fois personnel et religieux pour des titres comme "There For You" ou "All Around Me" où on sent que le divin n'est jamais très loin). Ainsi, la mort, la vie, la joie et tous ces trucs-là sont sans grande surprise les sujets de fond. Plus explicitement, on notera le très clair "Do You Believe In God ?" sur "Cassie" où la basse prend la part belle sur les couplets.

En bref, un album qui ne casse pas des briques mais qui reste accessible et séduisant musicalement et vocalement. Quelques petits passages forts sympathiques, parfois pêchus, parfois plus poétiques et oniriques, avec une voix légère et claire qui ne crache pas sur quelques cris bien hurlés. Simple (un peu trop peut-être) mais efficace. Un truc à réserver aux curieux ou à ceux venus chercher quelque chose de particulier. Les autres n'y trouveront pas grand intérêt. Personnellement, un disque que je comparerais au premier album de Breaking Benjamin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire