09/06/2012

[Album] Excision : "X-Rated"

Artiste : Excision
Album : X Rated
Premier Album
Sortie : 2011
Genres : Electro, Dubstep (Filthy), Drumstep
Label : Mau5trap
Morceaux à écouter :  Ohhh Nooo, 8 Bit Superhero, Jaguar
♥♥♥
>Ecouter l'album sur Grooveshark<

N'étant pas un expert concernant Excision (quel charmant pseudonyme...) ou le Dusbtep en général, les puristes qui tomberont sur ces quelques lignes m'excuseront pour mon vocabulaire si pauvre en la matière.

Question pochette, il n'y a pas à dire, le visuel ne laisse pas indifférent. Un truc à mi-chemin entre le film de SF à la Micheal Bay (vous avez dit "Transformers" ?) et un jeu vidéo bien sombre et bourrin. Excision (de son vrai nom Jeff Abel), originaire du Canada Ouest, n'en est pas à ses premiers (mé)faits : depuis son arrivée sur la scène Dubstep en 2004, le garçon a déjà produit pas mal de singles et EPs, sans compter les remixes et autres featurings. Il est d'ailleurs détenteur de deux labels bien établis désormais (Rottun et EX7). Pourtant, c'est sur celui de son compère DeadMau5 qu'il est allé signer ce disque (petit coup marketing peut-être). Quoiqu'il en soit, voilà donc dix titres en boîte pour un premier album après presque sept ans de service.

Dix titres, certes, mais seulement deux étiquetés "composé et produit" par Excision seulement, les huit autres étant des featurings où on voit apparaître des noms plus ou moins familiers comme Datsik, Skism, ou encore Downlink, entre autres. Un album qui apparaît bien plus comme une collaboration mais il faut avouer que la patte "X" est bien présente sur chacune des pistes.

Pourtant, pas vraiment de ligne directrice sur cette galette qui démontre la capacité du producteur à toucher un peu à tout. Ainsi, après une intro digne d'un film mettant en scène des reptiles géants, on entre dans le vif du sujet avec un "X Rated" aux tonalités Glitch HopMessinian se fait bien plaisir. On aurait bien tort de se dire que tout l'album sera comme ça : "Underground" arrive juste derrière avec un son et un beat plus conventionnels. Arrive ensuite un "Ohhh Nooo" qui met tout le monde d'accord avec un son "filth" très reconnaissable, marque de fabrique d'Excision. Les titres s'enchaînent et ne se ressemblent pas : l'excellent "8 Bit Superhero" pointe le bout de son nez et on découvre alors tout l'univers geek concocté avec la compagnie de Datsik, ce dernier imposant sa patte sur "Deviance" (qui n'est pas sans rappeler "Galvanize" ou "Gecko"). Le reste est loin d'être inintéressant avec les riffs bien gras de "Sexism" ou l'ambiance plus dancefloor de "Swerve". Enfin, des morceaux "chantés" davantage dans l'air du temps, aux côtés "mental & deep" comme on dit, viennent finir de compléter cette galette aux multiples facettes. Ainsi, bien que "Sleepless" et "Jaguar" apparaissent comme plus accessibles pour un public moins averti et pointilleux, ils n'en restent pas moins charmants, loin de là.

Bref, un album de Dusbtep, mais pas seulement. Excision s'entoure intelligemment pour offrir des compositions hybrides aux sonorités distinctes. Une galette qui évite de tomber dans le piège du redondant et répétitif et même si le tout est plutôt simple et accessible, il n'en reste pas moins charmant. Les curieux comme les amateurs du genres apprécieront sans nul doute.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire