13/05/2012

[Album] Mr Roux : "Un Eté Caniculaire"

Artiste : Mr Roux
Album : Un Eté Caniculaire
Deuxième Album
Sortie : 2009
Genres : Chanson Française, Rock, Blues, Autre
Label : Mercury
Morceaux à écouter :  Tant de Chiens, Un Eté Caniculaire, Fais-moi Peur
♥♥♥
>Ecouter l'album sur Grooveshark<

On l'avait compris avec leur premier album, Erwan Roux et sa bande ne sont pas des gars "grands et beaux", ils ont quelques petits problèmes avec la religion et apprécient dépeindre toutes sortes de problèmes de société avec humour noir et dérision. Un premier album qui valait vraiment son pesant de cacahuètes alors une question se posait : le deuxième volet du portrait de la société française et ses petits recoins allait-il avoir la même saveur ? Une chose est certaine, l'élection de Nicolas Sarkozy comme Président de la République en 2007 a (énormément) inspiré cette bande de troubadours modernes.

Qu'avons-nous donc au menu ? Treize titres pour quarante-cinq minutes de musique environ : respectable, voire honorable. Erwan Roux et sa bande ne se foutent pas de notre gueule mais ils s'en donnent à coeur joie sur le Président en mandat. En effet, l'ouverture sur "Le Vote Utile" rappelle le problème récurant du vote par intérêt plutôt que par conviction. Un traumatisme qui réapparaît tous les cinq ans à chaque élection présidentielle pour un grand nombre d'entre nous. On retrouve une guitare accompagnée du banjo et de l'harmonica, instruments présents eux aussi sur le premier opus de la petite troupe. Une petite troupe qui s'est agrandie depuis l'arrivée d'un batteur en la personne de Norman Beatman (Matthieu Lesiard). Cette même batterie omniprésente sur cet album qui marque un tournant musical, d'une certaine façon.

Car le ton est plus grave, plus acide. Le second morceau se moque sans retenue du nouveau Président de l'époque à coup de scènes tout droit sorties d'un western moderne, ce même western que chacun aura pu suivre dans les journaux et tabloïds de l'époque. On sent que la pilule est mal passée et on pourrait aisément mettre Erwan Roux et ses potes dans la case des gauchots et autres communistes de comptoir mais, heureusement pour eux, la poésie leur permet de s'écarter de cette étiquette un peu trop facile. En résulte un troisième morceau là encore très orienté où il est question d'un roquet très humanisé. Chacun l'interprètera à sa sauce mais il y a fort à parier qu'il est là encore question de politique...

Heureusement pour nous (et pour eux), les troubadours nous amusent avec d'autres sujets pourtant tout aussi grinçants. Ainsi, la canicule et la prise en charge des personnes âgées ("Un Eté Caniculaire"), le choc des générations ("C'était mieux avant"), les médias ("Fais moi Peur") : presque tout y passe. On aborde même des histoires d'un glauque dérangeant mais toujours amenées avec cette délicatesse musicale et la maîtrise de la poésie ("Marie-Chantal"). On se surprend à sourire malgré la gravité des textes et c'est avec entrain qu'on chantonne en reprenant les paroles. Bref, le tout est efficace, il n'y a aucun doute.

Un deuxième album tout aussi charmant que le premier même si musicalement, il y a moins de gaieté, moins d'entrain ("Monsieur Berger"). Plus intimiste, plus grave, cette galette sent le Blues et la Chanson Française des jours de pluie. Pourtant, la sauce spéciale Mr Roux, telle un rayon de soleil, vient apporter ce petit quelque chose qui colore des thèmes souvent bien tristes et pâles. Une musique efficace et travaillée, des textes toujours aussi "rentre-dedans" et un humour corrosif : Erwan Roux et sa bande ne sont pas morts et il est évident que malgré l'élection de François Hollande dernièrement (qui a sans doute dû soulager la troupe), ces mecs-là trouveront encore bien des choses à raconter...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire