28/11/2011

[Album] Jem : "Finally Woken"

Artiste : Jem
Album : Finally Woken
Premier Album
Sortie : 2004
Genres : Pop, Pop Rock, Electro, Trip-Hop, Folk,Hip Hop Alternatif
Label : ATO
Morceaux à écouter : Come On Closer, Save Me, Missing You, Falling For You
♥♥♥
>Ecouter l'album sur Grooveshark<

Jem (Jemma Griffiths de son vrai nom) est une artiste originaire du Pays de Galles. Elle débute sa carrière en 2002 avec l'enregistrement d'une démo de "Finally Woken" qui passera sur une station de radio de Los Angeles. Le succès arrive rapidement et elle décroche un contrat pour enregistrer sur le label ATO. Un premier EP sort en 2003, intitulé "It All Starts Here" puis suit ce premier album qu'est "Finally Woken" en mars 2004.

Un premier album où Jem pose sa voix claire, légère et suave sur des instrus mélangeant divers genres musicaux. Entre Electro et Pop Rock, les morceaux possèdent leur ambiance propre et nous emportent dans une sorte de voyage poétique et intimiste. Des beats qui feraient penser à du Hip Hop léger, un peu comme savent le faire les deux compères de Mattafix. Mais voilà, Jem ne rappe pas et laisse flotter sa voix sur des compositions qui frôlent le psychédélique et montrent leur penchant pour le Rock, jamais très loin.

En effet, la guitare électrique nous offre des lignes magiques, suivie par la guitare Folk ("Falling For You"). On a même droit à quelques apparitions "osées" qui voudraient nous faire croire que la demoiselle se mettrait à crier quelque peu ou tout simplement "chanter plus fort" (refrains de "Come On Closer" et "24"). Mais non, comme un souffle, une brise, voire un murmure, la miss évolue dans un style alliant douceur et légèreté qui hésite entre Pop et Folk. En résulte des morceaux enivrants et colorés qui, comme une petite folie juvénile, nous emportent et créent cette impression étrange d'écouter la retranscription d'une berceuse pour enfant ("Just A Ride" - qui profite d'ailleurs d'un remix Drum and Bass - , "Stay Now").

Contrairement à ces artistes à la voix mutante qui changent de registres sur des compositions de la même fournée, Jem inverse la tendance en s'accrochant à son chant et ce sont les instruments qui viennent apporter la couleur. Une sorte d'habillage qui vient prouver que la demoiselle possède une voix un peu "passe partout" capable de métamorphoser une instru qui serait calibrée pour un tout autre genre de musique.

Un disque étonnant, parsemé d'étincelles sonores et de sons d'ambiance qui transforment l'écoute en une sorte de balade au doux pays de Jem. Reposant, coloré et agréable.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire