30/07/2013

[Album] Erode : "Horizon"

Artiste : Erode
Album : Horizon
Premier Album
Sortie : 2011
Genres : Electro, Ambient, Post Rock, IDM
Label : Timpanik Audio
Morceaux à écouter : 10950, Approach, Disengage
♥♥♥♥
> Ecouter l'album (partiellement) sur Youtube <

Il est parfois assez surprenant de voir la reconversion de certains artistes officiant ou ayant officié dans des formations dont le genre musical est parfois diamétralement opposé de celui qu'ils pratiquent désormais. Par exemple, ce cher Skrillex était chanteur au sein de From First To Last avant ses débuts en solo dans l'Electro et les gaillards de chez As The Stars Fall produisaient du son pour des rappeurs comme Booba ou Soprano...

Erode (derrière ce nom se cache en réalité un allemand répondant au nom de Alexander Dietz) fait partie de ces artistes polyvalents qui excellent dans différents genres musicaux. Guitariste au sein du groupe allemand Heaven Shall Burn, le bonhomme produit son album solo que voici en 2011, passant du Métal bien bourrin à un Electro/Ambient planant et dépouillé de toute violence explicite.

Au programme, pas moins de onze titres pour une grosse heure de musique en boîte. Je le dis souvent, mais comme actuellement il est rare de trouver des albums excédant les quarante minutes d'enregistrement, le travail est ici conséquent, surtout pour un seul homme. Mais quand on écoute le résultat, il faut croire que Dietz savait très bien où il voulait en venir. Le résultat est presque bluffant quand on sait que la guitare est pourtant son instrument fétiche alors que celle-ci n'est pas employée sur son album (excepté sur "10950" et sur le final d' "Approach" où on a droit à quelques notes). Bref. On est invité au voyage par un visuel troublant, d'une grande qualité, où on sent qu'il y aura chaos et, paradoxalement, calme plat, entre solitude et ambiance post-apocalyptique.

Cet album est pourtant étiqueté comme un album d'Electro. Mais c'est bien davantage que la musique de Dietz a à offrir. Parfois épurée, spectrale même (comme le court morceau "-" ou encore "Horizon"), on touche du doigt divers autres genres comme le Post Rock ("10950") ou même la Drum and Bass ("Annoy"). Sa recette est cependant assez perceptible : une base aérienne en trame de fond sur presque chaque titre pour, parfois, une longue montée en puissance qui s'arrête brutalement, comme le récit épique ou la métaphore d'une guerre difficilement descriptible ("Disengage"). Il en résulte un album s'en tenant à une ligne directrice ultra précise mais qui se permet une richesse assez étonnante ("Detect" et "Approach" sont de bons exemples).

En bref, un album spécial, personnel, qui passe très bien et qui prouve surtout qu'on a beau faire du Métal (ou de la musique de "sauvageon" aux yeux de certains), on peut tout de même faire preuve de sensibilité et avoir d'autres talents diamétralement opposés aux premiers. Atypique et d'une grande qualité que cette oeuvre. Dietz a fait du bon boulot, c'est certain ! Un truc qui s'écoute au casque, de préférence, car l'ensemble regorge de détails sonores croustillants.

Artiste similaire :
J Sigsworth : #1 So Far

Aucun commentaire:

Publier un commentaire