03/01/2013

[Album] Raised Fist : "Sound Of The Republic"

Artiste : Raised Fist
Album : Sound Of The Republic
Quatrième Album
Sortie : 2006
Genres : Hardcore, Métalcore, Punk, Métal
Label : Burning Heart Records
Morceaux à écouter : Sound Of The Republic, Some Of these Times, And Then They Run, Time Will Let You Go...
♥♥♥♥
> Ecouter l'album sur Youtube <

Raised est LE rouleau compresseur du Hardcore européen, ça ne fait déjà plus aucun doute après un album aussi réussi que "Dedication". Le combo suédois revenait sur le devant de la scène pas moins de quatre ans plus tard avec cet album marqué par un nouveau tournant musical pour le groupe. Derrière un visuel qui suscite l'interrogation (une photographie du dos d'Alexander sur lequel est projetée une peinture - ou gravure ?) se cache en effet la quatrième effort de Raised Fist qui présente bon nombre de nouveautés.

La première, et non la moindre, est le remplacement de "l'homme machine" Oskar Karlsson par Matte Modin derrière les fûts. Ce dernier est connu pour avoir opéré dans divers groupes comme Dark Funeral et Defleshed, entre autres. Le bonhomme est donc davantage habitué au Death, Trash et Black Métal qu'au Hardcore mais ce détail est d'une importance minime. Son jeu apporte d'ailleurs une nouvelle dimension à la musique de Raised Fist qui bien que tendant toujours vers le Métalcore arrive à garder le cap d'un Hardcore New School bien senti. L'ouverture de ce quatrième album sonne même comme une présentation de Modin qui se fait plaisir et en rajoute toujours plus lors de fioritures qui, à la longue, en deviennent presque pompeuses ("You Ignore Them All"). Un étalage de bagage technique qui, heureusement, n'apparaît pas sur l'intégralité de l'album. "Point trop n'en faut" comme on dit !

La seconde nouveauté, donc, se trouve dans la musique de Raised Fist. Une orientation musicale largement amorcée par les deux précédents efforts mais qui vient ici se concrétiser dans des riffs profondément inspirés par le Métal et par des tempos beaucoup plus lents que le mitraillage habituel du deux temps relatif au genre (même si, évidemment, il y a toujours quelques exceptions). Mais ce sont surtout les deux guitares qui donnent une nouvelle dimension à l’œuvre de Raised Fist : souvenez-vous des lignes aériennes proposées dans "Another Day". Cette fois, on rentre dans le vif du sujet avec des lignes qu'on pourrait presque qualifier de "reposantes" ("Some Of These Times", bridge de "Sunlight") et des rythmiques parfois hachées qui ne perdent pourtant pas en musicalité ("Sound Of the Republique"), voire même surprenantes pour du Hardcore ("Time Will Let You Go, All Alone, I Break").

Malgré tout, Raised Fist reste fidèle à ses convictions musicales de ses débuts et, comble pour un morceau appelé "Back", on sent même un petit retour aux sources avec ce titre. On notera aussi les petits passages chantés (et non criés !) sur "Killing It" ou encore les couplets de "Sound Of the Republic", même si certains textes peuvent parfois sembler un peu "faciles" ("We believe in this world and we're killing it !") mais ce n'est pas à nous, Français, qu'il faut demander de les traduire pour tenter de les comprendre...

Bon, il est en tout cas très difficile de faire de cet album une généralité pour les pistes qui y sont présentées : chacune possède son petit truc qui la met à part et permet de ne (presque) jamais tomber dans le répétitif. Entre riffs gras à souhait et lignes plus aériennes, rythmiques différentes et petites modulations de chant, Raised Fist fait ici un effort conséquent qui ne plaira pas (et n'a pas plu) à tout le monde. Personnellement, j'y ai largement trouvé mon compte et salue bien bas Raised Fist pour cette galette délectable.

Un quatrième album "différent" mais témoignant toujours autant de l'efficacité du groupe à faire de la musique qui va droit au but et qui dégage une énergie palpable. Vraiment cool et jubilatoire !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire