08/01/2013

[Album] Amanda Fondell : "All This Way"

Artiste : Amanda Fondell
Album : All This Way
Premier Album
Sortie : 2011
Genres : Pop
Label : Universal Music
Morceaux à écouter : All This Way, It's Oh So Quiet, I Got A Woman

> Ecouter l'album sur Grooveshark <

Je ne regarde pratiquement jamais la télé et écoute très rarement la radio. En plus de cela j'ai une sainte horreur des émissions de télé-réalité ou de télé-crochet qui sont davantage du voyeurisme et de l'exhibition en plus d'un martelage commercial pour moi. J'ai très récemment eu le "bonheur" de regarder quelques minutes d'une de ces émissions pendant la période de vacances scolaires de cet hiver 2012-2013 et me suis rapidement rendu compte que les candidats généralement retenus dans ce genre de concours avaient tous sensiblement le même timbre vocal ou la même façon de chanter. Comme s'il fallait que les chanteurs (et chanteuses) de demain sortent du même moule : celui qui produit les bons gâteaux que le pâtissier "Major" est sûr de vendre en grand nombre et rapidement... On n'est pas prêt de voir pointer le bout du nez du prochain Chino Moreno ou du prochain Zach De La Rocha à la télé, ça c'est certain...

Amanda Fondell est donc l'une de ces candidates ayant participé à un télé-crochet, "Idol", l'équivalent pour nous de la "Nouvelle Star", mais en Suède. Jeune, blonde, au regard envoûtant : on pourrait presque croire à un stéréotype. La miss est donc l'heureuse gagnante de la huitième saison de cette émission et a donc eu droit à la production de son premier album que voici. Un album qui, il faut bien l'avouer, ne cache pas des merveilles...

Premier détail : dix titres seulement pour... même pas trente minutes en boîte ! Un peu léger, surtout quand on voit le prix pour un album pareil ! Mais là n'est pas le sujet. Second détail : la tracklist révèle que ce premier album est en réalité un disque de reprises ! Et ça, c'est difficilement pardonnable... Je suis plutôt du genre à reconnaître un artiste pour ses compositions et ses textes. Certes, faire de la reprise a l'avantage de dépoussiérer de vieux titres et c'est aussi un exercice difficile mais niveau production et composition, c'est définitivement une facilité pour laquelle je n'ai que trop peu de respect...

On ne va pas chipoter ni épiloguer très longtemps alors voilà simplement la tracklist :
- "My Man" (version de Miss Li, chanteuse suédoise)
- "It's Oh So Quiet" (version de Betty Hutton de 1951)
- "Please Mr. Postman" (version des Marvelettes de 1961)
- "True Colors" (version de Cindy Lauper de 1986)
- "Satisfaction" (version des Stones)
- "Song 2" (version de Blur)
- "I Got A Woman" (version de Ray Charles)
- "Hey Ya" (version de Outkast)
- "Made Of" (version de Nause, production Electro House suédoise)
Pour les curieux désireux d'entendre la version de chacun de ces titres par Amanda Fondell, ils vous suffit d'écouter l'album en cliquant sur le lien fourni au début de cette chronique.

Bien que cet album ne m'ait pas plu pour les raisons citées plus haut, il y a évidemment du positif dans tout ça. Pas beaucoup, mais un peu quand même. Bien que la voix d'Amanda me fasse penser à la plupart des chanteuses Pop qu'on peut entendre en ce moment (ma culture dans le genre est limitée mais il y a comme un air de "déjà entendu"), on peut reconnaître sa capacité à murmurer, crier, donner de la voix, cette même voix possédant une chaleur particulière qu'elle sait moduler en fonction de ses envies et besoins. En plus de ça, il faut aussi admettre que cet album aura un avantage double : il permet à des gens de la génération de nos parents de découvrir des morceaux comme ceux d'Outkast et Blur et inversement à d'autres, beaucoup plus jeunes, de découvrir des grands classiques internationaux comme ceux du reste de la tracklist.

Alors voilà, ce disque est un peu décevant dans la forme : court, peu inventif, apparaissant comme un pur produit commercial, mais la voix d'Amanda est loin d'être désagréable et les titres choisis ont déjà tellement bien fonctionné qu'il y a de forte chance pour que les néophytes y trouvent leur compte. Après, il suffit simplement de savoir si on aimera écouter de nouvelles versions de titres qu'on connaît déjà par coeur, pour la plupart, ou non...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire