01/04/2012

[EP] Mt Eden : "MEDS"

Artiste : Mt Eden
Album : MEDS EP
Sortie : 2010
Genres : Dubstep, Electro
Label : Record Union
♥♥♥
>Ecouter l'EP sur Grooveshark<

C'est à croire que la Nouvelle-Zélande est une terre poussant à la création musicale d'une façon bien singulière. Comme chez State Of Mind où la Drum and Bass a ce petit quelque chose de si particulier, chez Mt Eden, c'est le dubstep qui prend un chemin bien à l'opposé de ce qui se fait chez un Skrillex ou un Borgore par-exemple. C'est aussi bien souvent par hasard qu'on en vient à écouter ce jeune duo (Jesse, membre principal, a débuté à l'âge de seize ans) car il faut avouer que les informations correspondant à ce projet sont bien maigres, même sur la toile. Les rares pages témoignant de l'existence de ce groupe se limitent à des blogs spécialisés, à quelques interviews, sans oublier les pages Youtube et Facebook, et le site officiel mis récemment en ligne.

Découvert il y a quelques temps déjà, le groupe offre un Dusbtep très particulier et incroyablement reposant. Le son y est calme, sans pitchs à tout va et synthés gastriques à donner la nausée. Non, ici, il y a une ambiance d'un zen palpable et des tempos dignes d'une maison de retraite. Un bon moment de détente qui s'écoute allongé dans n'importe quel fauteuil ou transat, du moment que celui-ci soit confortable. Cet EP (baptisé MEDS, sans nul doute pour "Mt Eden DubStep") propose donc six titres répondant à la description faite ci-dessus.

"Vanishing Into" en ouverture offre une ambiance de fond étrangement similaire à certaines productions de State Of Mind : une certaine touche aérienne appuyée par un beat marqué mais doublé d'un léger écho ajoutant cette profondeur si agréable. Vient ensuite la voix de Sophie Jean (inconnue au bataillon...) qui nous transporte dans cette brise musicale, cette même voix qui décevra sans doute les amoureux du son "pur"  sans featuring vocal. Quoi qu'il en soit, ça s'écoute sans créer cette envie de bouger la tête de façon mécanique comme les productions bulldozer faites pour ces soirées où la sueur vient mouiller nos t-shirts. Non, là, il s'agit de se poser et de se laisser bercer, comme un bon bouquin qu'on ouvrirait avant sa sieste.

Les cinq autres titres présentent quelques recherches sonores plus ou moins intéressantes : des ambiances toujours aussi spectrales et certains synthés étranges ("What's Below", "Gambler"). Tandis que certains apprécieront les featurings proposés, les autres regretteront le manque de passages "instrumentaux" même si l'équilibre est assez bien respecté ("Oh That I Had"). "Arrow", morceau bonus de cet EP, vient clôturer plus de vingt-cinq minutes de Dubstep d'un calme qui ne laisse pas indifférent avec une énergie qui se démarque du reste des cinq autres titres, preuve que l'ami Jesse sait aussi composer des choses avec plus de "punch", afin de tenir un live en bonne et due forme (même si on n'ira sans doute pas voir Mt Eden en live pour les mêmes raisons que la plupart des autres producteurs de Dubstep).

En bref, un EP qui, bien que manquant encore de maturité dans le travail et l'approche du son, reste une expérience singulière qui reste dans les mémoires. Une exploration du genre qui mérite qu'on y jette une oreille, même par simple curiosité, surtout lorsque le contenu est téléchargeable gratuitement car mis à disposition comme tel par le groupe.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire