16/04/2015

[EP] Part-Time Friends : "Art Counter"

Artiste : Part-Time Friends
EP : Art Counter
Sortie : 2014
Genres : Pop, Folk
Label : Un Plan Simple
♥♥♥
> Ecouter l'EP sur SoundCloud <

Ils sont deux, ils sont super copains mais ils ont parfois envie de se taper sur la gueule et ils se font appeler Part-Time Friends. Voilà le duo français formé par Pauline Lopez De Ayora et Florent Biolchini et qui dit de lui-même qu'il pratique une "Pop de l'Amérique de la côte Ouest" mélangée à de la Folk écossaise. Un duo découvert lors de la sortie du clip du morceau "Art Counter" extrait de cet EP et réalisé par Théo Gosselin et Lucas Hauchard.

Je ne suis pourtant pas fan des trucs mous du genou et sucrés à souhait mais la curiosité me pousse parfois à écouter des choses aux antipodes de mes habitudes musicales. Et Part-Time Friends en fait dorénavant partie, surtout qu'au lieu de m'ennuyer, le duo a même réussi à me faire aimer sa Pop qui, pour le coup, est sucrée, mais loin d'être innocente, camouflée derrière un semblant de naïveté dans les textes et mélodies. Autant dire qu'il fallait le faire ! Et c'est réussi.

L'EP s'ouvre sur le fameux "Art Counter" qu'on connaissait déjà et finalement, c'est peut-être le morceau le moins intéressant de ce quatre titres. C'est donc avec joie qu'on découvre "Home" appuyé par une basse et batterie sur un rythme enjoué et la voix envoûtante de Pauline que Florent accompagne parfois. Un morceau entêtant et au refrain catchy à souhait qu'on se surprend à reprendre au bout de quelques écoutes. Le pari est donc réussi est ça passe comme une lettre à la poste.

Arrive ensuite "Johnny Johnny", beaucoup plus intimiste, mais au refrain toujours aussi efficace, tendre et doux comme une caresse. On est ici entre la comptine et la "déclaration de flamme", la poésie cachant en réalité des instants plus sombres mais abordés avec légèreté. C'est fin et presque distingué même si on sent une approche décalée. Encore un bon point.

Arrive enfin "Keep On Walking" et une véritable participation vocale de la part de Florent qui répond à Pauline dans la langue de Shakespeare avec un accent impeccable. Un dialogue aux textes simples, même pour celui qui aurait raté plusieurs cours d'anglais au lycée, qui permet de prendre part à cette relation (platonique) qui unit les deux artistes avec tant d'intensité malgré certaines prises de becs dues à leurs caractères respectifs.

Un EP presque autobiographique, donc. Une douceur qui communique et vise juste pour nous inviter à mieux comprendre la relation qui unit ces deux personnages. Sans pour autant tomber dans le sucré mielleux, il est question ici "d'amour, de distance et de confiance", des sujets universels qui, sur des airs Pop et Folk aux arrangements très légers qui ne gâchent pas la base même de leur musique, permet de se faire écouter et apprécier par tous. Et le tout a été enregistré au Pays de Galles, dans la tradition british justement, au studio Monnow Valley (celui-là même où Monuments a enregistré son deuxième album en 2014) Super sympa. Et un album serait à venir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire