21/05/2013

[EP] Skrillex : "Leaving"

Artiste : Skrillex
EP : Leaving
Sortie : 2013
Genres : Electro, House, Popstep, Dubstep
Label : Owsla
♥♥
> Ecouter l'EP sur Youtube <

Quewah ?! Comment ? Un énième EP de Skrillex ? Pourtant, j'ai la nette impression qu'on entend beaucoup moins parler du garçon ces derniers temps. Passage de mode ? Mauvaises dernières productions ? Je ne suis pas allé voir ce qu'il fabrique en ce moment mais je dois bien admettre que je n'entends plus autant son nom dans les soirées arrosées, et je n'entends plus autant sa musique passer en boucle dans ces mêmes soirées. Alors que se passe-t-il ? Désolé, je ne suis pas en mesure de répondre à cette question. Je jette une oreille par curiosité sur ses productions mais bien loin de moi l'idée de m'intéresser de près ou de loin à sa vie quotidienne.

Quoiqu'il en soit, Sonny sortait son cinquième EP sous le pseudonyme Skrillex en ce début d'année 2013. Trois titres cachés derrière un visuel qui change la donne et vient mettre fin à une longue série d'exercices de style "explosifs" : une photographie en noir et blanc, un "SKRILLEX" étrangement sobre et un petit logo pour "The Nest", le service réservés aux abonnés d'Owsla Records, comme pour rappeler que cet EP est une sorte de cadeaux fait aux fans.

Pas grand chose à se mettre sous la dents niveau durée d'écoute mais je dois admettre une chose, il y a de la nouveauté. Enfin, à mon sens toutefois. Pas sûr que tout le monde ressente la même chose. Je commençais à être carrément blasé d'entendre toujours la même chose de la part de Skrillex mais il y a dans ces trois titres un petit quelque chose de surprenant. Je ne dis pas qu'il y a là une certaine qualité mais le gaillard a au moins eu le mérite de tenter quelque chose. "The Reason" évite de taper dans le style trop "skrillexien" et propose une Popstep/House beaucoup plus calme et posée, un brin rétro. Pas de synthés torturés comme à l'accoutumée et ça fait du bien. En résulte un travail plus minimaliste qui passe pas trop mal.

Rappelons qu'avant cet EP, Sonny Moore avait collaboré avec Damian Marley pour un titre beaucoup plus Dub qu'à l'accoutumée ("Make It Bun Dem"). Bizarrement, c'est comme si cela avait eu une petite influence sur Skrillex car on a nettement l'impression de retrouver ce genre sur "Scary Bolly Dub", ce même morceau qui a pourtant le désagréable défaut de reprendre un dicton cher à Sonny Moore : "utiliser du vieux pour faire du neuf". En effet on retrouve divers samples de ses productions passées et même si ça passe pas trop mal, il y a quand même un manque certain d'inspiration.

Enfin, on termine avec "Leaving" qui donne son nom à cet EP, véritable surprise. Un morceau intimiste, mental et étrangement aérien. Skrillex serait-il devenu un "vieux qui a besoin d'un peu de calme" ? Des synthés s'apparentant à des violons, des points lumineux en fond. Oui, il y a du changement. Et heureusement finalement.

Un trois titres peu novateur dans le genre mais qui montre une certaine évolution dans le travail de Skrillex. Pour les fans ou amateurs d'Electro. Pas désagréable mais clairement pas quelque chose d'extraordinaire...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire