08/09/2019

[Vidéo] Issues : "Drink About It" (Paroles / Lyrics)

Il paraîtrait que c'est un genre musical à part entière : le Nu-Métalcore, aussi appelé par certains le Pop-Métal ou même les R&Bcore (sisi, il y a des gens qui ont créé des étiquettes pareilles pour des groupes comme Issues) est plutôt à la mode ces dernières années et il a au moins le mérite de réconcilier les fans de morceaux du Top 40 avec ceux qui préfèrent les grosses guitares et la batterie qui sonne fort.

Le 4 octobre 2019, Issues a sorti son troisième album via Rise Records. Baptisé Beautiful Oblivion, ce nouvel effort profite de clips vidéos tout aussi sympathiques que colorés. On pourrait parler du scénario multiple qui mène les images de "Tapping Out" ou des membres du groupe grimés en vieillards qui s'enjaillent en soirée dans le clip de "Flexin" sorti plus récemment, mais c'est de la vidéo pour "Drink About It" dont on va parler ici.

Si Tyler Carter est connu pour son style atypique (qu'il s'agisse de son type de chant pour un groupe de Métalcore ou encore de ses goûts vestimentaires), mais aussi pour être un défenseur et un représentant de la cause LGBT sur la scène Rock/Métal - notamment depuis son coming-out en tant que bisexuel en 2015 -, on était loin de s'imaginer le voir un jour se trémousser fièrement dans cette robe rouge avec une couronne sur la tête. C'est sans aucun doute l'image la plus marquante de ce clip qui possède d'ailleurs un making-of proposé par Josh Manuel lui-même (le batteur du groupe) où on y voit les gars découvrir les décors du tournage et leurs costumes.

L'album Beautiful Oblivion est en écoute intégrale sur Youtube.

I feel it every time you make me wait I hear it every time your phone vibrates

Drown in my cup chasing the hurt / Down on my luck, I’m on the verge Blood on your cuffs, I got the key but you’d rather lie to me
Oh why you do dat There’s a million other things that you’re good at Singing oh before I spill it I’ll let your brain run wild for a minute
I see it even through these dark red eyes Believe it you know I knew this whole damn time

Imma sweat you out (sweat it out)
How many times do I let you become all I drink about

Aucun commentaire:

Publier un commentaire