05/09/2019

[Vidéo] Alcest : "Protection" (Paroles / Lyrics)

Encore un exemple (s'il en fallait encore) du problème que pose la musique et sa diffusion en France dans le sens où Alcest est un groupe qui marche beaucoup mieux à l'étranger qu'entre les frontières de l'Hexagone. Cela est peut-être dû au fait que le groupe emmené par Neige - et qui a presque vingt années d'existence maintenant - soit signé sur un label étranger, Nuclear Blast Records en l'occurrence. Ou bien qu'en France, on a peut-être un vrai problème avec la musique Métal et c'est bien dommage ! Quoiqu'il en soit, le groupe choisit de s'exprimer en anglais dans ses posts sur les réseaux sociaux et il n'y presque aucune chance d'entendre Alcest passer sur les ondes radiophoniques françaises (hormis quelques webradios ou autres radios spécialisées). Même les pages Wikipedia relatives à Alcest et Neige sont plus fournies dans la langue de Shakespeare que dans celle de Molière : c'est dire l'intérêt que peut porter la France à certains de ses groupes de musique !

Pourtant, Alcest a sorti le 25 octobre 2019 un nouvel album baptisé Spiritual Instinct qui mérite vraiment le détour. Qui mérite même qu'on s'y attarde longtemps afin de profiter au mieux des ambiances concoctées par le groupe auquel on a collé l'étiquette de Blackgaze (comprenez une contraction de Black Métal et de Shoegaze) il y a de ça maintes années déjà.

"Protection" a été présenté comme premier extrait de ce disque comprenant (seulement) six morceaux et le clip qui l'accompagne nous propose une balade onirique et un voyage spirituel à travers une chorégraphie exécutée par la danseuse professionnelle Susan Engbo Andersen qui a notamment dansé dans le clip de Eaves pour le titre "Pylons" en 2015. Et comme on pouvait s'y attendre, c'est tout simplement très beau.

La nuit comme une toile suspendue s’effondre Et j’entends en moi des rugissements Et je me débats, je me débats contre les ombres Qui nous transpercent de part en part Les houles de la mer sont une armure Nous protégeant lorsque le jour s’étrangle Tant d’armes, tant de lames glaciales Pour affronter les fauves, en nous, grondant...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire