30/04/2013

[EP] Noisia : "Motorstorm Apocalypse OST"

Artiste : Noisia
EP : Motorstorm Apocalypse
Sortie : 2011
Genres : Electro, Drum and Bass, Drumstep
Label : Pas de la Label / Autoproduction
♥♥♥
> Ecouter et Télécharger l'EP sur SoundCloud <

Entendre de l'Electro dans un jeu de course, ce n'est pas nouveau. Voir un groupe (relativement) connu figurer sur la bande originale d'un jeu, ce n'est pas nouveau non plus, surtout quand il s'agit d'un jeu de course. En ce qui concerne Noisia, on peut noter plusieurs apparitions dans le monde vidéo-ludique, notamment sur SSX (celui de 2012). Il n'est donc pas surprenant de voir le groupe hollandais officier sur une énième bande originale.

Le Jeu : Quatrième jeu de course de la franchise Motorstorm, Apocalypse entraîne le joueur dans des environnements urbains en ruines suite à une catastrophe naturelle où il est question de modifier le parcours des circuits au fil des courses en déclenchant explosions et effondrements diverses.

Comme je n'est pas joué au jeu et que je m'intéressais davantage à la musique de Noisia, je ne me permettrai aucun jugement de valeur face à ce jeu.

La Bande Originale : Bien évidemment, il n'y a pas que Noisia qui a participé à la réalisation de cette OST. Le groupe a pourtant fourni huit titres parmi les vingt-huit au total et les a gracieusement offerts au public via son site et SoundCloud. Plutôt sympa. Pour ceux qui ont l'habitude de jouer aux jeux vidéo, et notamment aux jeux de course, ils s'accorderont à dire que la musique a davantage un effet implicite sur le joueur. J'entends par là que ce type de jeu a pour but de mettre le joueur dans la peau d'un pilote et qu'il demande, par conséquent, une concentration relativement importante. La musique fait alors office de stimulant dans l'action, en suivant le rythme de la vitesse bien souvent élevée dans ce genre de jeux. Elle a aussi un impact sur l'identité d'un circuit. Inconsciemment, le joueur reconnaît rapidement l'environnement de jeu dès le début d'un morceau, mais comme je n'y ait pas joué, je ne peux affirmer qu'il y ait ici un morceau par circuit (et j'en doute fort également). On va donc éviter de débattre sur ce sujet.

Noisia livre donc ici huit pistes à forte influence Drum and Bass, un genre musical que le groupe maîtrise largement. Tempos rapides et ambiances aux basses "made in Noisia", donc. Aussi surprenant que cela puisse paraître, les hollandais ne se sont pas limités à des morceaux répétant des boucles de façon incessante mais se sont bien investis en produisant huit vrais titres de Drum and Bass qui passent aussi bien au casque pour tout amateur du genre que dans un jeu de course. On peut donc leur reconnaître cet effort. Les ambiances sont travaillées et les intros suffisamment intéressantes pour plonger l'auditeur dans huit environnements sonores différents. On retrouve ces basses "gastriques" propres à la musique du groupe et des synthés mixant assez bien le côté épique et industriel de l'esprit du jeu. Cependant, la comparaison directe avec les autres productions du groupe révèlent tout de même un côté bien plus banal dans ces huit morceaux en comparaison de ce que les gaillards sont capables de faire sortir de leurs machines habituellement.

Il en résulte un EP loin d'être désagréable mais en deçà des capacités réelles du groupe. Cependant, huit titres balancés gratuitement sur la toile, on ne va pas cracher dessus ! Pour les fans du groupe ou du genre, ou tout simplement pour les joueurs de Motorstorm Apocalypse désireux de s'écouter la musique de leur jeu en dehors du contexte salon/console/télé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire