10/02/2012

[Album] Le Peuple de l'Herbe : "A Matter Of Time"

Artiste : Le Peuple de l'Herbe
Album : A Matter of Time
Sixième Album
Sortie : 2012
Genres : Electro, Hip Hop, Acid Jazz, Dub, Drum'n Bass
Labels : PIAS, Discograph
Morceaux à écouter : Mars, Let Us Play, 19.
♥♥♥
>Ecouter l'album sur Grooveshark<

Depuis le temps que le groupe existe, il est difficile d'être passé à côté. Cependant, je ne me suis jamais vraiment attardé sur un album du Peuple. Acheté en même temps que "A Flash Flood Of Colour" d'Enter Shikari, ce sixième opus du groupe français a squatté ma playlist bien plus que les précédents. C'est donc d'une oreille (pratiquement) vierge que j'ai abordé le sujet, ne me permettant aucune comparaison avec ce que le groupe avait déjà produit (bien que les ayant déjà apprécié en live il y a quelques années).

Bien évidemment, j'avais déjà une petite idée de ce qui allait sortir de cette galette niveau son : un Electro teinté de Jazz et de Hip Hop, sur un ton décalé que JC 001 (par-exemple) pratique grâce à son flow caractéristique depuis l'album Cube.

Treize titres pour plus de quarante minutes d'écoute: pas de quoi se plaindre. La tracklist révèle deux morceaux interludes de par leur courte durée mais leur présence n'est pas déplaisante, notamment le charmant "Moustache", habile jeu de samples tournant autour du sujet capillaire facial.

L'ouverture annonce une couleur chaude qui n'est pourtant pas la ligne directrice de l'album. Un groove caractéristique de la bonne humeur qui anime les compères, un beat entraînant couvert par la guitare et des sons Electro habilement servis composent un "New Day" qui permet d'accrocher rapidement l'auditeur et le pousser à poursuivre l'aventure. Une aventure qui, comme prévu, emprunte des voies décalées et éclectiques avec un "Mars" efficace sur fond de promenade sur la planète rouge, en tank (rien que ça), les textes étant apparemment directement issus de notices de jeux pour enfants (ce morceau profite d'ailleurs d'un charmant petit clip animé) . Marie Nachury (Brice et sa Pute / Lipstick Royale) prête sa voix pour un morceau se révélant être une pièce maîtresse de cette galette : Rock'n Roll, cuivres et un fond Dub toujours perceptible. Intelligent et surtout maîtrisé.

Mais que serait le Peuple sans JC 001 qui vient pointer le bout de son nez sur "Mothership" et "Number", deux morceaux au ton Hip Hop comme sait le composer le groupe qui n'en oublie pas ses autres inspirations musicales. "A Matter Of Time", qui donne son nom à l'album, reste pourtant à part. Un Slam posé sur une instru psychédélique : étrange et hors du temps.

Le reste de l'album passe comme une lettre à la poste, le Peuple offrant généreusement son savoir-faire en pratiquant Drum'n Bass et Ragga/Jungle ("Jasmin in the Air"), Rap français ("Parler le Fracas") et compositions instrumentales Jazzy ("19."). Savoureux.

Un album qui n'est pas novateur au sens premier du terme mais qui reste un bel étalage de la capacité du groupe à s'approprier multitude de genres parfois diamétralement opposés. Charmant et efficace, un album accessible qui bien qu'assez hétérogène aura le mérite de faire vibrer les foules et de toucher un large public de par son éclectisme. Le tout est sympathique et mérite qu'on y jette un coup d'oreille même si les fans de la première heure seront sans aucun doute déçus par le Peuple. Chacun son truc...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire