21/12/2011

[Album] Fumuj : "The Robot and the Chinese Schrimp"

Artiste : Fumuj
Album : The Robot and the Chinese Schrimp
Deuxième Album
Sortie : 2008
Genres : Electro Rock, Electro Dub, Hip Hop, Instrumental
Label : Jarring Effects
Morceaux à écouter : We Live In, 17 or 18 I Guess, Fuck
♥♥♥♥
>Ecouter l'album sur Grooveshark<

Après un premier album instrumental concocté à trois et sorti en 2005, Fumuj propose cette seconde galette en 2008, trois ans plus tard donc. Nouvellement signés chez Jarring Effects et profitant de plusieurs concerts en première partie de Ez3kiel, les tourangeaux se font épauler par deux nouvelles recrues qui sont en partie responsables des nouvelles directions prises sur cet album. En effet, c'est un bon gros tournant que Fumuj prend avec cet opus : davantage orienté Hip Hop et, de ce fait, abandonnant son côté instrumental en favorisant le chant Rap (anglophone et de bonne qualité) de MC Miscellaneous.

Ceci dit, ceux qui ont aimé "Monstrueuse Normalité" seront-ils déçus ? Je sais, certains s'offusqueront en voyant mon appréciation pour ce premier album mais même si mon intérêt était grand pour le Dub Electro qui y était proposé, quelques problèmes sonores m'avaient contraint à pousser quelques grimaces. Intéressant mais chargé, voilà ce sur quoi je suis parti pour aborder "The Robot and The Chinese Schrimp". Quel plaisir de pouvoir dire que Fumuj a pu me redonner le sourire avec ce deuxième album en me faisant oublier les points négatifs de leur première galette.

Il ne faut pas beaucoup de temps pour se rendre compte que le cocktail est préparé soigneusement, toujours avec cette même attention sur le moindre petit son "acoustico-électro" ou sample venant enrichir l'ensemble ("Gimme a cigaret", "Hangdog Expression"). Un ensemble qui profite justement des deux nouveaux venus dans la bande pour se tourner vers le Hip Hop sur fond d'Electro Rock que savait déjà préparer le groupe sans pour autant oublier ses origines Dub. En résulte de véritables perles Fusion qui piochent dans tous ces genres sans s'en affranchir vraiment et ainsi créer une surprise ô combien délectable ("Fuck").

On pourrait prendre peur en écoutant l'album pour première fois : il y aura bien un morceau où le chant Rap ne passera pas, où l'ensemble va se casser la gueule. Mais il n'en est rien. Bien que les ambiances sonores partent à droite, puis à gauche, esquissant un sourire narquois à la sauce expérimentale, Fumuj reste constant et efficace au fil des pistes préparées ici. On touche du doigt le Funk Electro, un poil rétro ("Play My Funking Shit"), puis on revient à un Hip Hop plus conventionnel mais toujours teinté de tous ces genres que sait s'approprier le groupe ("We Live In"). Une touche particulière qui rappellerait un certain Eminem dans la façon d'appréhender ces différents univers musicaux. Jouissif, surtout lorsque le flow est maîtrisé.

Bien heureusement, pour ceux à qui ce tournant laissera un air dubitatif, le groupe offre quelques pistes instrumentales sur fond de Reggae Dub ("Killshot"), comme au "bon vieux temps" on a envie de dire, surtout lorsqu'on retrouve ce son de cordes frottées si caractéristique du premier opus, accompagné de cuivres chaleureux et de samples bien trouvés ("Cell", "17 or 18 I Guess").

Un deuxième album qui marque un tournant décisif pour Fumuj mais qui permet au groupe de véritablement s'affirmer et développer son propre univers musical. Le groupe s'épanouit pleinement dans cette fusion Electro Dub/Rock et Hip Hop, ça s'entend rien qu'en se repassant cette galette, et sur scène, ça se vérifie. Intéressant, plaisant à écouter, et quand c'est français, c'est encore mieux. Un très bon album.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire