20/12/2016

[Best Of] Sélection de l'année 2016

Voilà, l'année 2016 touche à sa fin. Des sorties, il y en aura encore plein. Alors, en attendant d'écouter toutes les nouveautés que nous réserve 2017, revenons sur l'année passée en quelques albums, clips et prestations scéniques.
Cette liste est évidemment subjective et n'engage que la rédaction de BoataMusiK. Il s'agit là d'un prétexte à réécouter certains artistes et à visionner (à nouveau) quelques clips sortis en cours d'année.
Bonnes Fêtes de fin d'année à tous et que 2017 soit riche en découvertes !




■ MEILLEURS ALBUMS

Bak Trak : Hidden Trouble
Genre : Electro Rock Noise / Pays : France
Le trio originaire de la Roche-Sur-Yon a sorti cette année son premier album, deux ans après un premier EP bien foutu. Entre Rock Noise, Electro Dub et Trip-Hop, cette galette offre une belle palettes de sonorités et met en relief les capacités musicales de Bak Trak. (Voir la chronique de cet album)

► Long Distance Calling : Trips
Genre : Post-Rock, Prog Rock / Pays : Allemagne
Que ce soit l'objet en lui-même ou la musique qu'il contient, cet album est sans aucun doute l'un des plus beaux de cette année 2016, en tout cas dans le genre Post-Rock. Avec ce cinquième album, les allemands affirment leur statut de référence incontournable. (Voir la chronique de cet album)

► Landmvrks : Hollow
Genre : Métalcore Mélodique introspectif et nerveux / Pays : France
C'est LA révélation Métalcore française de l'année. Bien que les sudistes aient balancé pas mal de vidéos ces deux dernières années pour se faire connaître, c'est avec un album balancé directement en tant que premier effort que Landmvrks a su se faire une place et un nom très rapidement, s'assurant les louanges d'un public au-delà des frontières de l'hexagone. (Voir la chronique de cet album)

► F.O.E.S. : The Summit Lies Skyward
Genre : Rock Progressif lourd et atmosphérique / Pays : Royaume-Uni
Avec un disque servi dans un très joli packaging semblable à celui de l'album de Long Distance Calling, Fall Of Every Sparrow a confirmé son orientation musicale présentée sur deux EPs sortis les années précédentes. Le résultat est classe, propre, et s'écoute sans encombre. Un très bel objet à la fois heavy et poétique. (Ecouter l'album sur BandCamp)


► Russian Circles : Guidance
Genre : Post-Métal Instrumental / Pays : USA
Il n'y a plus besoin de présenter le trio américain, véritable monument du Métal instrumental. Trois ans après un album relativement sombre, Russian Circles a proposé cette année un disque puisant sa force dans tous les points forts de sa discographie pour un résultat dense et de qualité. (Voir la chronique de cet album)




■ ALBUM LE PLUS DÉCEVANT

► Deftones : Gore
Genre : Métal Alternatif / Pays : USA
Chaque album de Deftones est un événement et après la petite pépite qu'était Koi No Yokan en 2012, on pouvait légitimement penser que le prochain opus serait dans la même veine. C'était sans compter sur l'étrange volonté du groupe à sans cesse vouloir se renouveler et essayer de nouvelles choses, parfois sans réel succès. Ce dernier album de Deftones expérimente dans beaucoup de directions mais s'avère difficile à écouter en plus de ne pas proposer de morceau qui pourrait faire office de tube. Tristesse.

■ LA BONNE SURPRISE

Pethrol : Figures
Genre : Electro Pop sombre et lunaire / Pays : France
Après plusieurs années à pondre des EPs par ci et par là, le duo lyonnais a enfin délivré son premier album durant l'automne 2016. Dans un style minimaliste et très personnel, ce premier effort en version longue réussit l'impensable : faire apprécier l'Electro-Pop, même aux plus réticents du genre. Envoûtant et fort. (Voir les clips de "Railroad Dream" et "As Far As I Know")



■ MEILLEURS CLIPS

► OK Go : "Upside Down & Inside Out"
Une préparation de fou, un centre spatial en Russie, une équipe dans un avion lancé en chute libre : un clip entièrement tourné en apesanteur. Tous les clips de Ok Go sont connus pour être des performances exceptionnelles : celui-ci est juste complètement dingue.


► Bring Me The Horizon : "Follow You"
Quand on dit que "l'amour rend aveugle", BMTH prend le dicton à la lettre avec un clip aux gros moyens, violent et gore. Et pour un morceau qui nous parle d'amour et qui est sans aucun doute le plus sucré de l'album That's The Spirit, c'est un véritable contre-pied. Surprenant et chouette.

► Ibrahim Maalouf : "Red & Black Light"
Peut-être le morceau le plus éloigné du Jazz qu'Ibrahim Maalouf ait proposé dans l'album du même nom. Puissant, planant et aux frontières du Trip-Hop, ce titre est servi avec un clip tout simplement magnifique, dépaysant et aux images somptueuses. Un régal !

► Casseurs Flowters : "Inachevés"
Extrait de la bande originale du film Comment C'est Loin, ce morceau introspectif conclut le film avec une sensibilité propre à Orelsan et Gringe. Pour le clip, les deux compères balancent un plan séquence de qualité pourtant bricolé avec peu de moyens. C'est bien foutu et tout laisse à penser que la route est encore longue pour le duo.

► Smokey Joe & The Kid : "So Sexy"
Un clip animé qui fait honneur à l'art classique mais aussi au graffiti tout en camouflant subtilement (ou pas) les fantasmes sexuels de deux potes se battant pour attirer l'attention d'une inconnue. Sur le papier, ça paraît complètement tordu mais le résultat est très chouette, le tout pour servir un morceau de Hip-Hop jazzy et surtout bien cool.


■ CLIP COUP DE ♥

► Novelists : "Souvenirs"
Publié depuis le mois de février 2014 sur la plateforme BandCamp, ce morceau est sans aucun doute le plus emblématique du groupe de Djent français. Donnant son nom au premier effort de la bande originaire de Paris (paru en novembre 2015), ce morceau ne profitera cependant d'un clip qu'au mois de février 2016, soit deux ans après sa publication. Un clip de plus de six minutes à la photographie ultra-léchée dans un décor post-apocalyptique grandiose !

■ PRESTATION LIVE 2016

Russian Circles pour les Nuits Sonores (Feyzin / Mai 2016)
Surprenante affiche que cette programmation dans le cadre des Nuits Sonores, le Métal étant rarement mis à l'honneur dans un festival de musiques électroniques. Le trio américain a livré ce soir-là une prestation d'une grand qualité, dans une salle relativement grande et à l'acoustique de bonne facture. Des conditions parfaites pour un concert de cet acabit, quelques mois seulement avant la sortie du dernier album en date du groupe qui a quand même réussi à placer deux extraits de ce dernier pendant ce set. (Live Report de cette soirée)




■ SOIREÉ CONCERT 2016

Rise Of The Northstar / Hightower / Landmvrks (Nevers / Mai 2016)
Trois groupes et trois styles totalement différents pour une soirée Punk/Hardcore/Métalcore où le Café Charbon de Nevers affichait complet. Un public de qualité pour une ambiance ultra bouillante et festive et des groupes impressionnés par l'accueil réservé par la bourgade nivernaise. C'était fort et seules ces petites salles peuvent se vanter d'offrir une telle proximité entre les artistes et leur public, ce qui fait d'ailleurs tout l'intérêt d'aller à des concerts en ce genre de lieu. (Live Report de cette soirée)




■ DÉCOUVERTES SCÉNIQUES 2016

The One Hundred (Chronique / Live Report)
Un Rap Métal ultra nerveux servi à grands renforts de sonorités électroniques. Un groupe britannique à l'énergie dévastatrice sur scène qui va sans doute faire beaucoup de bruit en 2017 avec probablement un premier album.
Landmvrks (Chronique / Live Report)
Même si le Métalcore mélodique de la formation marseillaise est peu fourni en gang vocals, la lourdeur des riffs et la présence scénique de la bande met rapidement le public en ébullition. Un groupe à savourer en Live pour reprendre d'une seule voix ses textes introspectifs.
Blood Youth (les clips de "Closure", "Failure", "Mood Swing" / Live Report)
Voilà un jeune groupe britannique de plus qui arrive à démontrer qu'il est encore possible de se démarquer en faisant du Hardcore. Avec des riffs à l'efficacité incroyable et des refrains très catchy, Blood Youth propose tout simplement un show de qualité à l'énergie communicative. Un groupe qui devrait prochainement sortir un premier album et qui est donc à suivre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire