07/04/2016

[EP] Mera : "Nano"

Artiste : Mera
EP : Nano
Sortie : 2014
Genre : Métal Progressif aux sonorités Electro, Instrumental
Label : Autoproduction
♥♥(♥)
> Ecouter et Télécharger gratuitement l'EP via BandCamp <

De qui on parle ? D'un de ces groupes dont on ne sait pas grand chose, formé par une bande de compères qui proposent leur musique gratuitement sur la toile, comme ça, juste pour le plaisir. Mera, c'est un quatuor basé au Royaume-Uni et qui compte en ses rangs des musiciens n'hésitant pas à tripoter aussi des boutons et un ordinateur pour composer de la musique instrumentale aux allures hybrides, entre Métal moderne et Electro.

Musicalement, ça donne quoi ? Dans sa description, Mera se dit être un groupe inspiré par des ambiances "sombres et graveleuses" aux couleurs de "rues et environnements urbains souillés par la pluie d'un futur dystopique". Dit comme ça, ça fait un peu perché. Mais il se trouve que les ingrédients musicaux mis en oeuvre ici corroborent ce statut. En effet, bien que la base instrumentale campée sur deux guitares et une basse soit des plus conventionnelles, Mera ne compte pas de batteur en ses rangs et mise donc sur la batterie programmée par ordinateur pour ses compositions. Il en résulte donc des percussions aseptisées, aux rythmes très mécaniques et millimétrés que seul l'ordinateur peut produire. Ce côté synthétique aurait pu être un défaut si l'objectif n'était pas justement de produire cette effet futuriste où la machine a toute sa place. Mais Mera ne s'arrête pas à ce détail et développe en plus ses productions sur fond de nappes Electro aux sonorités métalliques, miroitantes, spectrales parfois et surtout froides comme l'acier sous une pluie d'hiver. On a donc tous les ingrédients pour créer ces fameuses ambiances futuristes et souvent un poil glauques, mélangées à des lignes de guitare pêchues pour un résultat épique mais néanmoins pessimiste. C'est donc tout à l'honneur de Mera que d'employer des éléments relativement simples pour produire une musique qui lui ressemble et tenir ses engagements. Entre Métal mélodique moderne aux allures Djent parfois, solos de guitare et productions Electro, Mera a une identité qui lui est propre et qui tient la route.

Qu'en est-il du contenu de l'EP ? Quatre morceaux pour plus de vingt minutes de musique en boîte. Convenable. Mais ce qui fait véritablement la force de cet EP, ce sont les identités et ambiances propres à chaque pièce. Bien que la base Métal soit toujours la même, on peut noter un travail de fond sur la production électronique pour proposer trois pièces épiques qui auraient très bien pu faire office de bande originale pour un jeu vidéo de style Shoot'em Up au gameplay terriblement nerveux et dont "Kara" serait le boss de fin. Reste le morceau "Burning Chrome" qui se démarque du lot par sa touche Electro prononcée et ses ambiances électriques miroitantes qui évoquent des néons et autres sources lumineuses étincelant dans la nuit. Un morceau qui rappelle un peu le travail du groupe Health sur la bande originale du jeu Max Payne 3, par-exemple. Cet EP arrive donc à faire étalage de la capacité du groupe à développer divers univers avec son style musical et c'est finalement tout ce qu'on demande à un EP : faire office de carte de visite et pouvoir ainsi identifier le groupe.

Verdict. Même si on pourra reprocher un manque de richesse sur le plan musical, notamment à cause de l'absence d'un batteur mais aussi parce que Mera semble attaché à un univers plutôt restreint, ce premier EP a au moins le mérite de proposer quatre morceaux bien différents qui plairont sans doute aux amateurs de Métal mélangé à de l'Electro mais aussi à des fans de jeux vidéo habitués à ce genre de productions. Mera arrive donc à employer des ingrédients relativement basiques et bien connus de tous pour proposer une musique qui lui ressemble, une musique à l'identité bien réelle. Et comme c'est gratuit, pourquoi s'en priver ? Certes, ça ne plaira pas à tout le monde, mais il y a fort à parier que Mera trouvera son public.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire