15/06/2015

[Loisir] Team Break : l'Escape Room en équipe.

Encore peu connu du grand public, le "jeu d'énigmes grandeur réelle où il faut s'échapper d'une salle en temps limité" devrait faire beaucoup parler de lui dans les semaines ou mois qui viennent. Ceux qui suivent la sitcom américaine The Big Bang Theory ont d'ailleurs pu apprécier un épisode où quatre des personnages de la série décident d'occuper une heure creuse avec cette activité (voir l'épisode 16 de la saison 8).

On en avait donc déjà entendu parler mais c'est en lisant un article publié par l'équipe de Lyon City Crunch que la décision a été prise : frottons-nous à ce casse-tête en équipe et voyons de quoi nous sommes capables ! Quelques coups de téléphone, une équipe formée et une réservation en ligne plus tard, six personnes sont donc fin prêtes pour relever le défi. Un défi qu'on peut d'ailleurs relever le soir, en semaine, et toute la journée le dimanche, par-exemple, jusqu'à relativement tard le soir.

Mis à part ce qu'on peut voir dans l'épisode de Big Bang Theory, difficile de savoir à quoi s'attendre en ce qui concerne les énigmes, et c'est tant mieux ! Pourtant, l'épisode en question révèle quelques petits trucs et astuces qui sont assez finement exploités dans les énigmes proposées chez Team Break.

Dans la série, cependant, les personnages sont enfermés dans une salle unique, font des allers et retours entre ces quatre murs et surtout, ils viennent à bout du challenge... en six minutes ! Difficile de faire pareil ici, même en connaissant les énigmes par cœur (il faut une heure environ à l'équipe pour tout remettre en ordre entre chaque session). L'accueil est bon enfant mais se transforme assez rapidement en une mise en scène type film d'action/espionnage avec le briefing de l'équipe après qu'une tenue de combattant soit remise à chacun. On est donc rapidement plongés dans l'ambiance, à trépigner d'impatience et de curiosité. La mission ? Infiltrer le bureau d'un dictateur, trouver une bombe, la désamorcer et réussir à s'enfuir, tout ça en une heure. Et une heure, ça passe vite ! Surtout qu'on se laisse rapidement prendre au jeu à fouiller les moindres recoins de l'espace qui nous est offert et qu'on oublie (presque) de regarder l'écran où le compte à rebours défile au rythme des secondes. 


Sans autre consigne que la communication, l'observation et la réflexion, nous voilà enfermés à six dans une salle d'environ quatre mètres carré, dans l'obscurité, à devoir trouver un code de cadenas pour ouvrir une porte. Cette salle fait office de tutoriel et on en vient assez vite à bout. Très vite, certains mécanismes d'équipe se mettent en place et la machine se met en route une fois les bonnes informations trouvées. On a l'impression de jouer à un jeu d'énigmes en point and click, mais dans la réalité. On arrive ensuite dans une seconde pièce qui révèlera un nombre assez important de surprises et des puzzles parfois aussi tordus qu'étonnants. Une seule chose à dire : il faut le faire soi-même pour profiter au mieux de cette expérience excitante qui apporte son lot de satisfaction lorsqu'on résout la moindre énigme qui fait avancer un peu plus vers l'objectif principal. Cette impression bizarre d'être acteur d'un jeu vidéo est un sentiment inconnu qui s'avère diablement excitant.

Peut-être nous étions-nous un peu trop préparés psychologiquement ou le travail d'équipe aura été particulièrement efficace mais nous sommes finalement venus à bout des puzzles en moins d'une heure (un peu plus de huit minutes s'affichaient encore au chrono). Toutefois, cette réussite aura tout de même été possible grâce à une paire de conseils précieux lâchés au compte-gouttes par nos "mentors" grâce à l'écran du compte à rebours et un talkie walkie confié au chef d'équipe. Mais selon eux, le taux de réussite actuel est d'environ 40% et nous nous sommes plutôt bien débrouillés, ce qui n'est pas pour nous déplaire !

Là où l'expérience est vraiment différente de n'importe quel autre loisir, c'est qu'elle alimente les discussions longtemps après avoir terminé le jeu. C'est qu'à six personnes pour résoudre les différentes énigmes, on se rend compte que se diviser en petits groupes devient vite vital pour résoudre de front plusieurs casse-têtes. Ainsi, à la fin du jeu, on réalise qu'on a passé plusieurs minutes à trouver une info ou un code et qu'on n'a pas du tout participé à une autre énigme du casse-tête global. On a donc beaucoup de choses à se raconter en sortant et toutes les pièces du puzzle s'assemblent donc de façon définitive beaucoup plus tard.

Verdict : c'est cool, intéressant et intelligent car faisant appel à notre logique et bon sens. Un peu cher si on y va avec une équipe moins nombreuse mais le résultat et la satisfaction de la réussite valent largement leur pesant de cacahuètes. Seule vraie tristesse : impossible de tenter l'expérience plusieurs fois, le challenge étant à "usage unique" mais on peut se consoler lorsqu'on voit qu'il y a d'autres jeux du même type à mener, notamment avec un scénario d'invasion zombie ou en allant voir chez des concurrents. Une activité conviviale, à faire entre amis, qui peut se faire en soirée avant ou après dîner. Un succès grandissant largement mérité !

Que demander de plus ? De nouvelles salles et nouveaux casse-têtes à l'avenir ! En attendant, il ne reste plus qu'à proposer à d'autres potes de se frotter au challenge pour voir si eux aussi arrivent à s'en tirer !

Infos pratiques : 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire