26/02/2014

[Album] Comeback Kid : "Symptoms + Cures"

Artiste : Comeback Kid
Album : Symptoms + Cures
Quatrième Album
Sortie : 2010
Genre : Punk Hardcore
Label : Distort, Victory Records
Morceaux à écouter : Do Yourself A Favor, Get Alone, Manifest
♥♥♥
> Ecouter l'album sur Youtube <

Passé de référence à véritable monument du Hardcore moderne avec un troisième album remarquable (voir Broadcasting...), Comeback Kid est devenu un de ces groupes dont on aime attendre le prochain album avec cette double question : les canadiens sauront-ils rester à la hauteur ou au contraire vont-ils un jour nous décevoir ? Ce Symptoms + Cures, sorti en 2010, annonçait surtout le retour du groupe à un line-up de cinq personnes, l'album précédent ayant été enregistré avec quatre membres seulement après que Neufeld soit passé au micro suite au départ de Scott Wade.

Je me souviens très clairement ne pas avoir été franchement emballé à la première écoute de cet album. Difficile de dire pourquoi, mais il y avait un truc qui passait moins bien que sur les précédents, des riffs et mélodies moins intéressantes peut-être ? Le fait est qu'après plusieurs dizaines d'écoutes, quelques années plus tard, il s'avère que cette galette est loin d'être mauvaise et en devient même agréable sur plusieurs passages et morceaux.

Il faut reconnaître un certain talent chez les canadiens de Comeback Kid pour faire du Hardcore de qualité, sur la durée, sans toutefois finir pompeux. Sur onze titres, seulement deux font moins de trois minutes, fait relativement rare dans un genre musical réputé pour être nerveux et ne pas trop s'éterniser sur la durée des productions. Presque quarante minutes en boîte, c'est quasiment le double de temps que sur la majorité des albums du genre ! Et, bien que cet argument ne soit pas d'une grande valeur pour moi, on peut donc dire qu'on en a pour son argent...

On pourrait noter le retour à un visuel illustré, réalisé par Mike Bukowski qui avait déjà œuvré sur le visuel de l'édition anniversaire de Turn It Around, faisant rupture avec la photographie de Broadcasting... mais niveau son, cet album est tout à fait dans le même ton que ce dernier. En même temps, Neufeld n'en est qu'à sa deuxième participation en tant que leader, et sa voix étant très différente de celle de Scott Wade, il est normal de rapprocher les deux opus. De ce point de vue, on retrouve donc toute l'énergie et la puissance du groupe, ses lignes mélodiques, ses bridges à la batterie et basse. Bref, un réel plaisir qui, bien que connu du fan moyen du groupe, est loin d'être déplaisant.

Certes, cet album est loin d'être le meilleur du groupe qui a pondu de véritables perles. Il n'en reste pas moins que ce Symptoms + Cures est un très bon album de Hardcore qui commence par une véritable claque en pleine tronche avec un "Do Yourself A Favor" d'une puissance rare. Les gang vocals sont plutôt rares et se limitent à des cris de foule, laissant le poids du chant reposer sur les cordes vocales de Neufeld qui s'en sort très bien grâce à son étrange capacité à gueuler comme si sa voix n'en pâtissait pas. Les riffs sont gras et puissants : on n'en demande pas plus, c'est bourrin et ça passe bien. Comeback Kid fait du Comeback Kid et le fait bien et même si tous les ingrédients musicaux de Broadcasting... sont là, le groupe arrive à pondre des morceaux inspirés, aux nouveaux riffs. Il est facile d'arriver à s'ennuyer lorsqu'un groupe nous sort systématiquement la même musique mais les canadiens arrivent encore à "surprendre avec du vieux" en proposant des morceaux marqués de leur empreinte, comme si le style Comeback Kid pouvait être apposé ("G.M. Vincent & I"). Mon choix se porte sur "Pull Back The Reins", à la rythmique et aux riffs les plus "dépaysants", "Manifest" et à la seconde moitié de "Symptoms And Cures" pour un solo ma foi fort sympathique.

Sans aucun doute pas le meilleur album de Comeback Kid mais un savant mélange de puissance, d'efficacité et de savoir-faire qui laissent les canadiens dans le haut du tableau. Pas fou-fou mais cool quand même.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire