26/03/2013

[EP] Sulphat'Ketamine : "Alive and Runk"

Artiste : Sulphat'Ketamine
EP : Alive and Runk
Sortie : 2012
Genres : Rock Psychédélique, Rock Progressif, Rock Alternatif, Blues
Label : Autoproduction
♥♥♥
> Ecouter/Acheter l'EP sur Bandcamp <

Après une démo fort sympathique enregistrée avec les moyens du bord (en écoute sur BandCamp), le trio des Sulphat' remet le couvert mais en version Live cette fois. Un double EP dont chaque copie est un exemplaire unique : le boîtier étant confectionné à la main, avec double pochette cartonnée et charnière en laiton pour un packaging au final assez lourd (au premier sens du terme) et original avec toujours une oeuvre graphique bien édulcorée signée Brice Poircuitte.

Les gaillards le diraient sans doute eux-mêmes : le Runk, ça se vit. Et c'est avec une grande tristesse que j'ai pu obtenir ce double disque à la suite du dernier concert du groupe en compagnie de son batteur fétiche, Messire Sulph'Doug, ce dernier ayant dû laisser la basse de côté pour se diriger vers d'autres contrées et des activités extra-musicales. Quoiqu'il en soit, bien que je n'aie pas pu assister à ce concert, j'ai pu dialoguer avec le trio ce même soir, poser quelques questions au sujet de ce fameux double EP Live et concrétiser mon achat.

L'objet en lui-même est déjà une curiosité mais un concert Live de Sulphat'Ketamine l'est aussi. Et c'est en partie pour ça que le groupe tenait à mettre sur galette des versions Live des morceaux présentés sur leur première Démo. Une sorte de partage avec les amoureux du Rock et aussi un moyen de se faire plaisir. Au menu, dix morceaux transpirant la sueur des musiciens et leur bonne humeur, le tout enregistré "sur la route" lors de concerts donnés un peu partout dans le Sud de la France ("et le Sud Ouest" préciserait Doug). La tracklist reprend bien évidemment les morceaux présentés sur la Démo (on retrouve notamment, avec joie, des versions survoltées de "Kevin Schwantz" et "Original") mais offre son petit lot de (bonnes) surprises, notamment un "Jackass Boogie" bien nerveux dès l'ouverture pour tout de suite se mettre dans le bain, suivi d'un interminable mais aussi très riche "Runk From Hell". Enfin, on découvre aussi une facette très "soviétique" du groupe avec une "Polka Psykedelik" originale et enivrante. L'ensemble est chaleureux, communique une énergie et une bonne humeur que le trio cultive sans peine avec son ton décalé et ses mimiques scéniques (aucun problème pour sortir un petit "ça va chier" à demi mots ou encore pour interpeler le public qu'on imagine plus ou moins en transe sur certains titres). Sulphat'Ketamine, c'est une générosité musicale qui semble parfois ne pas avoir de limite tant les passages instrumentaux s'étirent parfois pour le plus grand bonheur des amateurs du genre.

Oui mais voilà, il y a quand même une ombre au tableau : le mixage (et on ne parlera pas de mastering ici car il n'y en a probablement pas). D'un morceau à l'autre, on sent que l'enregistrement n'a pas été effectué lors du même concert, ni dans les mêmes conditions et avec les mêmes réglages. Vraiment dommage car tout ça mériterait un réel arrangement pour pouvoir profiter d'une qualité sonore à la hauteur de la prestation. Mais ce point est facilement pardonnable pour diverses raisons : la première, c'est que le groupe n'en a certainement pas les moyens mais aussi parce que ce mixage (effectué sous Audacity si mes souvenirs sont bons) n'est ni plus ni moins qu'une forme de parti pris : ça tape fort dans les oreilles, c'est parfois sale, mais c'est tout ce qui compte : la musique est là, en boîte, et peu importe la qualité du son tant qu'on peut apprécier la batterie, la basse et la guitare (les voix étant peut-être les éléments les moins bien traités). Pouvoir partager ces instants Live avec ceux qui n'étaient pas présents, c'est tout ce qui compte.

Un EP dans la même veine que la Démo présentée par le groupe il y a quelques temps, sans artifices, présentant la musique dans un style on ne peut plus brut. C'est riche, ça tache, le son est parfois mauvais, mais c'est quand même fort agréable.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire