26/06/2014

[Vidéos] Festival d'Annecy 2014 : les clips en sélection officielle.

Comme chaque année au Festival International du Film d'Animation d'Annecy, certains clips sont sélectionnés dans la catégorie "Films de Commande". L'occasion de découvrir de l'animation au service de la musique un peu partout dans le monde. Cette année encore, le choix était plutôt large et la sélection proposait divers clips aux techniques variées pour des styles de musique tout aussi différents. Il y en a pour tous les goûts, que ce soit en terme de techniques d'animation ou de goûts musicaux.

- Posté ici, sur le blog, dès sa sortie, le clip de Kaly Live Dub pour "Allaxis" s'est offert un second souffle lors de cette projection au Festival d'Annecy. Et sur grand écran, en salle obscure, ça envoie la sauce !
- Avec son graphisme très cubique et un peu dérangeant, le clip de The Lanskies pour "48 Hours" revisite l'ambiance des rames de métro bondées.
- Retour aux bases historiques de l'animation avec le phénakistiscope dans le clip de Sour pour "Life Is Music". Une curiosité tout droit venue du Japon.
- La bonne vieille VHS est mise à l'honneur dans le clip de Peau pour "Instant T" avec un travail de dingue en stop motion. Surprenant et inspiré.
- Savages s'inspire d'un rêve récurrent de sa chanteuse pour explorer les thèmes de la guerre et de la destruction en se permettant des références à Kurt Vonnegut. Et graphiquement, ça en impose.
- The Paper Kites propose pour "Young" un montage en image par image de 350 visages différents, photographiés en sept jours, le tout monté en dix pour un total de 4000 clichés. Attention, on n'est pas loin de l’épilepsie !
- Balade plastique et poétique pour "Singing So Sweetly" d'Arc Iris. Un cabaret très spécial, le tout peint à l'aquarelle.
- Retour en enfance avec "Les Amoureux" d'Aldebert et Claire Keim. Un clip coloré, poétique et réalisé par Cube Creative Production.
- Enfin, un peu de WTF! aux multiples références visuelles avec le clip de Poom pour "Big Bang". Est-il besoin de préciser le côté sexuel du titre ? Néanmoins, l'interprétation visuelle des textes est intelligente et fait sourire. Ready Togo !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire