03/10/2013

[EP] Koan Sound : "The Adventures of Mr. Fox"

Artiste : Koan Sound
EP : The Adventures of Mr. Fox
Sortie : 2012
Genres : Electro, Glitch Hop, Dubstep
Label : Owsla Records
♥♥♥
> Ecouter l'EP sur Youtube <

Il aura fallu deux EPs seulement au duo britannique Koan Sound pour imposer sa touche Glitch Hop au milieu de tout le bordel dubstep de ces quelques dernières années. Un son très caractéristique s'imprégnant librement de genres musicaux éclectiques tels que le Hip Hop, le Jazz et d'autres trucs un peu plus abstraits et parfois personnels. Après un très bon Funk Blaster sorti un an auparavant, Koan Sound remettait le paquet avec ce troisième EP de sept titres (dont trois remixes), le tout pour une bonne grosse demie heure de son Electro : plutôt consistant.

Pas trop compliqué cependant de deviner ce qui nous sera servi ici, le duo ayant largement préparé le terrain avec les deux EPs précédents. Un effet de surprise quelque peu limité, donc, mais on aurait tort de dire que Koan Sound se répète. Les influences de Max Out et Funk Blaster sont bien là, mais avec un peu de fraîcheur et de nouveauté tout de même.

C'était un teaser bien sympathiquement orchestré qui annonçait la couleur : quatre morceaux originaux présentés intelligemment grâce à des univers visuels contrastés et justifiés (s'appuyant d'ailleurs sur les éléments du visuel de l'EP). Ainsi, on retrouve le ghetto blaster pour "Easter Thug", morceau qui ressemble d'ailleurs le plus à l'ensemble des titres proposés sur Funk Blaster, suivi par ce qui ressemble à des explosions psychédéliques proches du feu d'artifice pour un "Sly Fox" jazzy au possible représenté sous son lampadaire en dandy décalé. On a déjà plusieurs éléments qui semblent n'avoir aucun lien entre eux... Et ça n'arrête pas avec la présentation de "80's Fitness" (qui profite d'ailleurs d'un clip plutôt comique) et son poste de télévision vintage affublé de deux crânes sortis d'on ne sait où. Enfin, le teaser se termine sur "Introvert" et des plans de montagnes enneigées. Difficile d'y voir très clair dans tout ça.

En effet, ces quatre titres sont, dans leur approche, très différents. Les sonorités, bien que propres à Koan Sound, sont tout aussi contrastées que les choix visuels faits dans le teaser. Et tant mieux ! Car à la première écoute, on ne sent pas beaucoup la différence entre chacun d'entre eux. Pourtant, il y a du nouveau dans la musique du duo. Et la palme revient à "Introvert", sans aucun doute le morceau le plus contemplatif de Koan Sound à la sortie de l'EP : des sonorités organiques, liquides, qui donnent un aspect très "insectoïde", comme si l'ambiance de ce morceau grouillait de minuscules êtres vivants. Mais on ne va pas lister chaque son tant la palette est ici encore trop variée. L'écoute se fait claire et limpide et invite au voyage, tout simplement (on notera d'ailleurs que ce morceau annonce parfaitement bien la couleur du futur EP produit avec Asa en cette fin d'année 2013).

Concernant les remixes, il est intéressant de voir apparaître Reso (qu'on n'a plus vraiment besoin de présenter) et Neosignal (le duo composé de Phace et Misanthrop, deux protégés de Noisia) qui n'avait pas encore sorti son album à cette époque. Quant à Opiuo, c'est grâce à cet EP que j'ai pris connaissance de l'australien qui se cache derrière ce nom.

En bref, un EP vraiment sympa où Koan Sound reste fidèle à sa touche et sa musique mais en offrant ça et là quelques nouvelles subtilités qui offrent leur petit lot de surprises. Personnellement, le plaisir n'a pas été aussi grand qu'à la découverte de Funk Blaster mais l'intérêt est tout de même là : ça passe vraiment bien.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire