21/08/2013

[Album] Santigold : "Santogold"

Artiste : Santigold (anciennement Santogold)
Album : Santogold
Premier Album
Sortie : 2008
Genres : Electro, New Wave, Dub, Rock, Hip Hop Alternatif
Labels : Downtown Records, Atlantic Records
Morceaux à écouter : You'll Find A Way, Creator, Starstruck
♥♥♥
> Ecouter l'album sur Youtube <

Il faut avouer que certains artistes ont ce don de toucher un peu à tout et de faire transpirer leur talent au travers de leur travail. Et une fois de plus, on ne peut que s'incliner devant les afro-américains pour ce genre d'exploit. Santigold est une de ces artistes caméléon qui peut se vanter d'évoluer dans des genres musicaux aussi divers que maîtrisés.

Derrière le pseudonyme "Santigold" se cache Santi White, jeune femme à la voix facilement identifiable qui se fait connaître sous le pseudonyme "Santogold" jusqu'en 2009 mais, pour des raisons judiciaires, ce nom étant apparemment déjà employé, elle change finalement pour "Santigold". Productrice, parolière, compositrice et interprète, elle débute pourtant par des métiers moins artistiques comme celui de responsable artistique. Quand on entend ce que la miss est capable de pondre musicalement et ce que ses cordes vocales peuvent sortir, on ne lui en voudra pas d'avoir changé de domaine.

Ce premier album solo est une sorte de pot pourri mettant en relief la capacité de la jeune femme à s'approprier un nombre important de genres musicaux. On passe du Rock Alternatif ("You'll Find A Way") à l'Electro à forte influence Dub ("Shove It") en faisant quelques détours par la New Wave ("My Superman"). Assez déstabilisant mais étonnamment plaisant dans le sens où on va de surprise en surprise, évitant ainsi une redondance que l'on retrouve chez la plupart des groupes ou artistes du même acabit. On a donc un album de douze titres où, il faut bien l'admettre, quasiment rien n'est à jeter et où on ne s'ennuie pas !

Même les titres les plus "étranges" sont une sorte de délice où la voix de Santi a le don de "passer crème" comme on dit ("Starstruck"). Une richesse aussi dans les instrus qui, sans abuser sur les arrangements, sort relativement bien du lot même si on a quelques longueurs avec des titres comme "Unstoppable" ou "Anne" mais il y a fort à parier que ça ne déplaira pas à tout le monde !

En plus de ça, Santigold ne lésine pas pour colorer sa musique de vocalises justement placées, ce qui rend l'intérêt de ses textes bien moindre comparé à sa musique et sa voix en elle-même, surtout pour des francophones. Il suffit simplement de laisser s'écouler l'album et de profiter.

Un premier album fort sympathique qui passe bien en beaucoup de circonstances, avec un peu de ci ou ça qui charmera à peu près tout le monde. Un album et une artiste éclectique qui s'écoute sans broncher. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, c'est à découvrir (avec le clip de "L.E.S Artistes" par-exemple). Pour les autres, pas besoin de préciser quoique ce soit : ils savent déjà pourquoi ils écoutent Santi White !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire