26/06/2019

[Vidéo] Unprocessed : "Abandoned" (Paroles / Lyrics)

Pourquoi parle-t-on beaucoup de formations anglaises et américaines en ce qui concerne le Djent ou le Métal technique et expérimental ? Peut-être parce que les groupes originaires de ces contrées sont portés par des labels permettant une plus large visibilité qu'ailleurs. En Europe, s'il y a bien un label qui met toute son énergie pour promouvoir ce type de musique, c'est Long Branch Records dont l'écurie rassemble (entre autres) des groupes comme Ghost Iris, Uneven Structure ou encore 22 et Annisokay.

En cette année 2019, les allemands de Unprocessed sortiront leur troisième effort au format long via ce même label (après In Concretion qui date de 2014 et Covenant qui a tout juste un peu plus d'un an car paru en avril 2018). Cet album, prévu pour le 9 août 2019 et baptisé Articifial Void, se dévoile peu à peu : après un premier extrait servi par un clip et baptisé "Fear", voici "Abandoned". Ce second extrait a ensuite été suivi par un troisième (et impressionnant) morceau répondant au nom de "Prototype" qui ouvrira le recueil.

Une chose est sûre, les allemands originaires de Wiesbaden sont bien partis pour rivaliser avec des groupes comme Monuments, Animals As Leaders ou encore Polyphia, même si chacune de ces formations a su développer un style qui lui est propre. Dans tous les cas, la production dont profite Unprocessed avec Long Branch Records est aux petits oignons et permet de mettre en relief le talent de chacun des musiciens : un véritable bonheur pour les amateurs du genre, bien évidemment à écouter au casque.

An ancient warmth under the horizon / Given signs of lights a solid rising I knew the void would come to be / I never thought it would complete me The words I speak will feed the disease Fragments of old scriptures will shape new belief Pretended tears, Past time Abandoned souls in such a place Leaves all over me / Buried alive Flowers of sulfur / A dark future ahead It was not always marked by the dark / Once the sun belonged to the stars The silence surrounded us and numbers existed just in minds In between everything, all, nothing can change It's such a shame I missed the rain that would have taken me far away A last glance at those lights I knew I could be moved I knew that this age was doomed

Aucun commentaire:

Publier un commentaire